Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Élan de solidarité des basques pour les cheminots en grève

-
Par , France Bleu Pays Basque

Fin janvier, les cheminots en grève depuis plus d'un mois toucheront une aide financière. L'argent provient de plusieurs cagnottes lancées dès le début du conflit contre la réforme des retraites. Les montants nationaux sont impressionnants, localement aussi.

La gare de Bayonne
La gare de Bayonne © Radio France - Jacques Pons

Pays Basque, France

Avec plus de 40 jours de grève contre la réforme des retraites les cheminots sont en train d'exploser un record. Les chiffres de 1995 sont largement dépassés. Jamais auparavant un conflit n'avait atteint une telle durée à la SNCF depuis sa création en 1938.  

Plus de 200 cagnottes lancées pour les grévistes en France

Au Pays Basque, 300 des 680 cheminots répartis entre Bayonne et Hendaye ont fait ou font encore grève. Dès le lancement du conflit, début décembre, plusieurs cagnottes ont été lancées. Cagnottes nationales et locales, leur nombre total dépasse les 200 ! Au niveau national, près de 3 millions d'euros sont recueillis après plus d'un mois de grève. La caisse la plus importante est celle du syndicat Info'com-CGT. Au niveau local, les montants sont moindres mais significatifs. 

Sur le site de Info'com-CGT - Aucun(e)
Sur le site de Info'com-CGT -

50 000 euros pour les cheminots du Pays Basque

"Ce sont des sommes incroyables" mais Julien Delion relativise "il faut le ramener au nombre des grévistes". Ce responsable syndical de la CGT cheminot de Bayonne précise d'abord que 300 grévistes sur les 680 cheminots du Pays Basque se répartiront dès la fin janvier près de 50 000 euros. Sur cette somme, 30 000 euros sont issus de la cagnotte lancée au niveau national et 20 000 euros issus directement d'actions spécifiques au Pays Basque (repas solidaires, ventes etc...). 

Julien Delion, lors de la grève des cheminots en mai 2018 - Radio France
Julien Delion, lors de la grève des cheminots en mai 2018 © Radio France - Jacques Pons

L'aide par cheminot : l'équivalent d'un (gros) chariot de courses au supermarché

Le montant de l'aide divisé par 300 atteindra fin janvier 166 euros par cheminot gréviste. On est très loin d'un salaire mais après 42 jours de grève (le 15 janvier) cela représente une aide appréciable pour ceux qui ne touchent plus rien depuis la fin décembre.

Julien Delion, responsable CGT cheminots à Bayonne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu