Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Electricité en Bourgogne-Franche-Comté : baisse de la consommation et hausse de la production en 2020

2020 restera une année particulière marquée par la crise sanitaire. Elle s'est traduite par une baisse de la consommation de près de 6% mais une hausse de la production d’électricité en Bourgogne-Franche-Comté de 2,5%.

Site de Vingeanne en Côte-d'Or
Site de Vingeanne en Côte-d'Or - RTE

La crise sanitaire de la COVID-19 a entraîné des conséquences importantes sur le système électrique français. En région Bourgogne-Franche-Comté, la consommation d’électricité a chuté de 5,8 % par rapport à 2019. La grande industrie a été principalement concernée avec une consommation réduite de 14%. La production régionale d’électricité est en hausse de 2,5%, en particulier la production d’origine renouvelable (+3,3%).

La consommation électrique de la région diminue avec la baisse de l’activité industrielle 

Avec 18,7 TWh, la consommation finale d’électricité de Bourgogne-Franche-Comté est en baisse de 5,8 % par rapport à 2019. « Cette baisse s’explique essentiellement par la crise sanitaire qui a entrainé une chute de l’activité de l’industrie et de nombreux secteurs de l’économie, et dans une moindre mesure par des conditions climatiques plus clémentes que l’année passée. » explique Elisabeth Bertin, déléguée RTE Est. 

La crise sanitaire s’est particulièrement fait ressentir sur la consommation de la grande industrie en 2020 qui diminue de 0,5 TWh soit -14% par rapport à 2019 (-10,5% à l’échelle nationale). La baisse est spécialement sensible sur la construction automobile (-23%), le secteur de la sidérurgie (–20%) et celui du transport ferroviaire (-23,7%).

Elisabeth Bertin, déléguée RTE Est
Elisabeth Bertin, déléguée RTE Est - RTE

Une production électrique en hausse grâce au développement continu des énergies renouvelables 

Avec 4,2 TWh, la production d’électricité de Bourgogne-Franche-Comté augmente de 2,5% par rapport à 2019 (-7% au niveau national). Les énergies renouvelables continuent de progresser, qu’il s’agisse de la filière éolienne (1,9 TWh), solaire (0,4 TWh) ou bioénergies (0,3 TWh). 

Le parc de production augmente également dans toutes les filières renouvelables : les bioénergies représentent 77 MW (+2,7%), le solaire atteint 330 MW (+ 12,5%) et l’éolien dispose de 879 MW (+8,8%). 

La production d’électricité locale représentant 21% de la consommation brute régionale d’électricité, la Bourgogne-Franche-Comté présente un solde importateur net de 1,6 TWh, majoritairement en provenance des régions Grand Est, Centre-Val de Loire et Auvergne-Rhône-Alpes. 

Contenu de son mix énergétique essentiellement décarboné, la Bourgogne-Franche-Comté est la région française la moins émettrice de CO2. Pour contribuer à la réussite de la transition énergétique et accueillir de nouvelles sources d’énergies renouvelables, RTE a investi 50 M€ en 2020 pour adapter et sécuriser le réseau électrique de Bourgogne-Franche-Comté.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess