Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Troisième confinement : embouteillage dans les salons de coiffure au Mans

-
Par , France Bleu Maine

En prévision d'un éventuel troisième confinement, les salons de coiffure sont pris d'assaut au Mans en cette fin de janvier 2021.

Mireille se fait coiffer par Anne-Sophie, toutes les deux s'interrogent sur un éventuel troisième confinement
Mireille se fait coiffer par Anne-Sophie, toutes les deux s'interrogent sur un éventuel troisième confinement © Radio France - Olivia Cohen

Sommes-nous prêts pour un troisième confinement ? Le gouvernement assure que ce n'est pas prévu dans l'immédiat et pourtant, vous êtes nombreux à vous y préparer, notamment : à anticiper les coupes de cheveux ! Résultat, dans les salons de coiffure au Mans, les prises de rendez-vous ont grimpé en flèche en cette fin du mois de janvier 2021

Au salon "Hair du temps", dans le centre-ville, le carnet de réservation se remplit à vitesse grand V et le téléphone sonne tout le temps, constatent Anne-Sophie et Marie, coiffeuses. "Par exemple, cet après-midi, tout est complet, on a eu plein d'appels ce mardi matin", déclare Marie, en tournant les pages du précieux cahier.

On reste vivant en se faisant coiffer les cheveux !

S'attendant à un troisième confinement, les clientes et clients se bousculent pour rafraîchir leur dégradé ou raviver leur couleur.  Martine, une habituée, se félicite d'avoir réservé à temps : "Je me dis que je suis bien contente parce qu'on ne sait pas trop ce qui se profile, donc ce sera toujours ça de pris !" 

Les prises de rendez-vous ont grimpé en flèche ces dernières heures - Reportage chez "Hair du temps"

Dans le fauteuil d'à côté, Brigitte, autre cliente fidèle, explique avec malice qu'à son âge, on a des "problèmes de racines" et que pendant le premier confinement, elle était "mal coiffée", mais elle essaye de positiver : "Si ce troisième confinement dure un mois, ça va, si c'est deux mois, ce sera moins bien, déjà." Et Martine de prier pour que ce troisième confinement, s'il a lieu, épargne les salons : "C'est un lien social très fort pour les gens et une façon de rester vivant, on reste vivant en se faisant coiffer les cheveux !"

Et dire que la semaine dernière, c'était calme... Même si Anne-Sophie, qui papote avec Martine tout en maniant habilement ses ciseaux, a l'habitude d'enchaîner les coupes, ces changements de rythme sont épuisants, à force : "Oui, le changement de cadence, c'est plus fatigant ! Quand on a un rythme égal, on le tient." 

Le problème, concluent coiffeuses et clientes, c'est l'incertitude et l'attente. Toutes espèrent que le gouvernement donnera des précisions rapidement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess