Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Emmanuel Macron défend sur Médiapart la privatisation de l'aéroport de Toulouse Blagnac

jeudi 3 novembre 2016 à 7:27 Par Jean-Marc Perez et Stéphanie Mora, France Bleu Occitanie

Invité du site d'information en ligne Médiapart ce mercredi soir Emmanuel Macron est revenu sur la privatisation de la société aéroport de Toulouse Blagnac. L'ancien ministre de l'Economie a nié avoir laissé les pleins pouvoirs à l'actionnaire chinois Casil Europe.

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron © Maxppp - Max Padilla

Toulouse, France

Interrogé ce mercredi soir par la rédaction du site d'information en ligne Médiapart, Emmanuel Macron a défendu la privatisation de la société aéroport de Toulouse Blagnac. L'ancien ministre est revenu sur les condition de la vente de l'aéroport initiée par son prédécesseur Arnaud Montebourg. Pour lui l'investisseur chinois Casil Europe ne possède pas les pleins pouvoirs.

"L'Etat n'a rien à faire de disposer des magasins d'un aéroport"

Emmanuel Macron affirme avoir changé le cahier des charges de la vente afin de donner une minorité de blocage aux collectivités. Concernant la polémique sur la distribution des 15 millions d'euros de dividendes à la demande de Casil, il estime que celui-ci n'est pas "un fond rapace qui siphonne la société" puisque cela s'accompagne d'un plan d'investissement.

L'Etat n'a rien à faire de disposer des magasins qu'il y a dans un aéroport. C'est un très mauvais actionnaire. L'Etat lui même a très peu investi...Il a laissé l'argent s'accumuler sans jamais réinvestir.

Ecouter l'extrait d' Emmanuel Macron sur Médiapart.

"L'Etat n'a que faire de disposer des magasins d'un aéroport" Emmanuel Macron

l'aéroport de Toulouse Blagnac - Radio France
l'aéroport de Toulouse Blagnac © Radio France - Jean-Marc Perez