Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : General Electric dans le Territoire de Belfort

Emmanuel Macron très attendu par les salariés d'Alstom et General Electric à Belfort

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard
Manuel

Le ministre de l'Economie se rend ce jeudi à Belfort sur les sites General Electric, Alstom Power et Alstom Transport. Dans ces entreprises, les salariés espèrent qu'Emmanuel Macron sera porteur de bonnes nouvelles pour sauvegarder l'emploi.

General Electric et Alstom : deux dossiers incontournables pour la visite d'Emmanuel Macron à Belfort
General Electric et Alstom : deux dossiers incontournables pour la visite d'Emmanuel Macron à Belfort © Maxppp

Emmanuel Macron passera une partie de sa journée de jeudi à Belfort. Le ministre de l’Economie doit notamment visiter les ateliers de General Electric et rencontrer les salariés d’Alstom Power et Alstom Transport. Compte tenu du contexte local, le déplacement du patron de Bercy dans la cité du Lion est très attendu. 

Une visite au pas de charge

Emmanuel Macron est attendu vers 9h15 au Techn'home de Belfort. Le ministre de l'Economie doit d'abord effectuer un passage par les ateliers turbines vapeur avant de rencontrer les salariés d'Alstom Power et de GE.

Dans le cadre du rachat de la branche énergie d'Alstom, le patron de Bercy s'était engagé à faire pression sur le géant américain pour qu'il implante un centre de décision mondial à Belfort.

Fin de matinée chez Alstom Transport

Après un entretien avec les syndicats, Emmanuel Macron ira ensuite visiter les ateliers de General Electric. Puis il consacrera la fin de matinée à Alstom Transport. En mars dernier, il avait promis de tout faire pour éviter un plan social chez Alstom Transport. Les syndicats, que le ministre a aussi prévu de rencontrer, redoutent toujours la suppression de 320 postes d'ici l'an prochain, la charge de travail étant insuffisante à Belfort. Les récentes déclarations du PDG Patrick Kron n'ont pas rassuré les syndicats.

La CGT méfiante

La CGT d’Alstom Power appelle à un rassemblement à 9h30 ce jeudi matin devant le site Alstom , porte de la découverte. Le syndicat n’attend rien de spécial de cette visite. "La loi Macron détruit beaucoup de choses dans le code du travail et fait la part belle aux patrons. C’est quand même ce personnage qui veut mettre des bus à la place des trains " explique Pascal Novelin. Le délégué CGT attend toujours de voir l’Etat entrer dans le capital d’Alstom. 

Pascal Novelin délégué CGT d'Alstom Transport n'attend rien de spécial de la visite ministérielle

  • Alstom
Choix de la station

À venir dansDanssecondess