Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Renault annonce la production de nouveaux utilitaires à l'occasion de la visite d'Emmanuel Macron à l'usine de Maubeuge

jeudi 8 novembre 2018 à 12:00 - Mis à jour le jeudi 8 novembre 2018 à 13:04 Par Eric Turpin, France Bleu, France Bleu Nord et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Le PDG de Renault Carlos Ghosn a annoncé ce jeudi matin la production d'un nouvel utilitaire Nissan et d'un nouveau Kangoo à Maubeuge, à l'occasion de la visite d'Emmanuel Macron. 450 millions d'euros seront investis sur 5 ans et 200 embauches en CDI sont prévus dès 2019.

Emmanuel Macron visite l'usine Renault de Maubeuge
Emmanuel Macron visite l'usine Renault de Maubeuge © Radio France - Cécile Bidault

A l'occasion de la visite ce jeudi matin d'Emmanuel Macron à l'usine Renault de Maubeuge, le PDG Carlos Ghosn a annoncé la production d'un nouvel utilitaire Nissan à partir de la mi 2019 et d'un nouveau Kangoo sur le site nordiste. 

Cela représente un investissement de 450 millions d'euros sur 5 ans. Renault embauchera 200 salariés en CDI sont dès 2019 pour soutenir l'activité, a précisé Carlos  Ghosn qui s'exprimait à la fin de la visite du Président de la République. 

Par ailleurs, un nouveau fourgon Mitsubishi, basé sur le Renault Trafic, sera assemblé à Sandouville en Seine-Maritime. 

Carlos Ghosn n'a pas indiqué les volumes concernés, ni les marchés visés, mais une partie des modèles assemblés sera destinée à l'export. 

L'usine Renault de Maubeuge est la plus compétitive de la marque au losange en France, avec un record de près de 100 voitures fabriquées par salarié et par an. Surtout des Kangoo, notamment électriques. Des Citan aussi pour Mercedes. Le site emploie un peu plus de 2.200 salariés. 

Le patron de la marque au losange a précisé que Renault allait investir 1 milliard d'euros en France dans les véhicules électriques. Il s'agit d'une confirmation d'une annonce faite par Renault en juin dernier. 

Emmanuel Macron pris à partie par un syndicaliste

Avant de prendre à son tour la parole, Emmanuel Macron a été pris à partie par un délégué UD. « Vous n'êtes pas le bienvenu ici, Monsieur Macron. Ce que Ghosn nous donne point notre travail, vous le reprenez dans notre poche », a reproché au Président de la République le syndicaliste", lui a lancé le syndicaliste.      

Il s'en est suivi un échange vif, où Emmanuel Macron a accusé le délégué syndical de « caricaturer »  sa politique et d'être « ridicule ».

Les images ont été filmées par Gilles Gallinaro, Radio France

Les autres salariés, venus écouter Carlos Ghosn annoncer de nouveaux investissements et des recrutements dans l'usine, très gros employeur de la région, ont été nombreux à critiquer l'intervention de leur collègue.