Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Emmaüs s'est vu refuser l'entrée de la déchetterie à Marseille

-
Par , France Bleu Provence

Ce jeudi, les camions d'Emmaüs Pointe-Rouge n'ont pas pu accéder à la déchetterie pour y déposer près d'une tonne de déchets. Cela fait des semaines qu'un bras de fer oppose l'association et la Métropole Aix-Marseille. Emmaüs va demander aux Marseillais de venir chercher les déchets eux-mêmes.

600 kg de déchets ont du faire demi-tour ce mercredi matin
600 kg de déchets ont du faire demi-tour ce mercredi matin - Emmaüs Marseille

Ce jeudi, les camions d'Emmaüs Pointe-Rouge n'ont pas pu décharger à la déchetterie Saint Menet de Marseille. L'association s'est vu refuser l'accès de la déchetterie. Ce sont ainsi des dizaines de sacs d'objets ou de vêtements non recyclés par Emmaüs qui ont du faire demi-tour, soit l'équivalent de plus de 600 kg de déchets par camion. Un autre camion devait également se rendre à la déchetterie ce mercredi après-midi. Chaque jour Emmaüs doit se débarrasser d'une tonne de déchets non-recyclables et non-utilisables, issus des dons des particuliers.

"Ils veulent faire les poches aux pauvres !" - Kamel Fassatoui, responsable d'Emmaüs Pointe Rouge

Cela fait des semaines qu'un bras de fer oppose Emmaüs à la Métropole Aix-Marseille qui souhaite désormais faire payer à l'association ses dépôts en déchetterie. "Pas question de payer pour les déchets des autres !", disent les responsables de l'association à Marseille. "On va demander à l'association la plus importante de France qui s'occupe de la précarité de payer ? Ils veulent faire les poches aux pauvres en gros !", s'agace Kamel Fassatoui, responsable d'Emmaüs Pointe Rouge.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Emmaüs a dépassé les 125 tonnes de déchets déposés en déchetterie par an. Emmaüs estime que ce sont 35.000 à 40.000 euros qu'il faudrait débourser pour pouvoir de nouveau déposer ces objets en déchetterie. 

Emmaüs ne compte pas en rester là. "On va réunir ces déchets dans l'espace de la cour d'Emmaüs ce samedi", explique Kamel Fassatoui, "et on va demander aux Marseillais de venir les chercher et de les déposer eux-mêmes en déchetterie".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess