Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Emploi : 4,6% de chômeurs en plus sur un an en Gironde, les jeunes les plus touchés

-
Par , France Bleu Gironde

Le directeur de Pôle emploi en Nouvelle-Aquitaine, Frédéric Toubeau, était l'invité de France Bleu Gironde, ce mercredi matin. Il a analysé les chiffres du chômage dans notre département, qui a connu une augmentation de 4,6% du chômage, toutes catégories confondues, sur un an.

Frédéric Toubeau, le directeur régional de Pôle Emploi dans le studio de France Bleu Gironde, ce mercredi.
Frédéric Toubeau, le directeur régional de Pôle Emploi dans le studio de France Bleu Gironde, ce mercredi. © Radio France - Capture d'écran France 3

"Globalement, la région Nouvelle-Aquitaine résiste mieux par rapport au national", est venu dire ce matin, au micro de France Bleu Gironde, le directeur régional de Pôle Emploi, Frédéric Toubeau. Sur un an, par rapport au monde d'avant, sans Covid-19, la Gironde, enregistre une augmentation de 4,6% du chômage, et compte 155 580 demandeurs d'emplois, toutes catégories confondues, en septembre 2020. Le département s'en sort mieux que d'autres de la région, comme la Charente-Maritime et les Pyrénées-Atlantiques. 

En Gironde, le directeur régional de Pôle Emploi constate "une augmentation plus forte sur la Métropole bordelaise. Ca s'explique parce que le tourisme, l'hôtellerie, la restauration, l'évènementiel sont fortement impactés. La côte, le Bassin d'Arcachon ont aussi été plus touchés que le Blayais ou le Langonnais". 

Revoir l'interview de Frédéric Toubeau

Concernant, les tranches d'âges, "les jeunes sont les premières victimes de l'aggravation de la situation," déplore Frédéric Toubeau. "On a pas un afflux d'inscriptions, mais on a beaucoup moins de reprise d'emploi", évoquant, parmi les pistes pour améliorer leur taux d'emploi, le Plan jeunes, mis en place dans la région. 

Parmi les "opportunités d'emplois", qu'il présente, il évoque "18 000 offres en Gironde, dont 9 500 en CDI. Il y a des secteurs emblématiques sur lesquels ont a des besoins, comme la santé, où on a 1 200 offres en CDI. Et puis, il y a le secteur du bâtiment, avec 1 200 offres en CDI à disposition", détaille-t-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess