Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Finistère : 1800 postes à pourvoir dans l'Industrie

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

1800 postes en alternance, en CDD et en CDI ! L'UIMM du Finistère (Union des industries et des métiers de la métallurgie) organisait ce mercredi un job dating taille XXL à Brest. Les journées de l'Industrie se poursuivent jusqu'à vendredi et plus de 550 offres sont disponibles sur internet.

Les trois jours de l'industrie aux Capucins
Les trois jours de l'industrie aux Capucins © Radio France - Valérie Le Nigen

Brest, France

L'UIMM du Finistère (Union des industries et des métiers de la métallurgie) organisait ce mercredi un job-dating aux Capucins à Brest, avec 1800 postes à la clé, proposés par 80 entreprises, en alternance, en CDD et en CDI. Si vous l'avez loupé, sachez que 555 offres du Finistère sont répertoriées sur le site internet lindustrierecrute et qu'un autre job-dating est programmé le 5 juin à Quimper au Chapeau Rouge. 

A Brest, les journées de l'Industrie se poursuivent aux Capucins jusqu'à vendredi. Les 1800 offres d'emplois n'y sont plus répertoriées mais 32 entreprises sont présentes pour se faire connaitre du grand public, avec les animations du French Fab Tour.  Un camion "découverte de la plasturgie" est notamment proposé. Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'Etat auprès du ministère de l'Economie et des Finances s'y déplacera ce jeudi après-midi. 

Des difficultés de recrutement, une opportunité pour faire grimper les salaires

Selon René Talarmin, secrétaire général à l’UIMM Finistère : "en France, sur les 25 dernières années, la France a perdu 25% de ses emplois dans la métallurgie. La Bretagne a perdu 16 %, mais le Finistère a gagné 20 %. On cherche des salariés dans tous les postes. _Et c'est vrai que certains salariés peuvent désormais changer de postes pour gagner plus_." Dans la file d'attente devant le stand de Naval Group, deux salariés confirment qu'ils tentent de changer de postes avec l'espoir de gagner 100 euros net de plus. Un autre salarié interrogé au hasard de la file tempère : " C'est vrai qu'on peut négocier, mais c'est du rattrapage ! Je suis tuyauteur et je fais de l'intérim depuis 30 ans. Je constate qu'on gagne beaucoup mieux ailleurs dans ces métiers. Alors tant mieux, s'il y a une hausse des salaires dans le Finistère."