Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Emploi : l'intérim en net recul en Ile-de-France

-
Par , France Bleu Paris

Habituellement la fin d'année marque un regain de l'intérim. Mais en 2020, avec la crise sanitaire et le reconfinement, l'emploi intérimaire recule de 22,5% en région parisienne au mois de novembre, selon le baromètre Prism'Emploi publié ce mercredi.

L'emploi intérim recule fortement en Ile-de-France - illustration
L'emploi intérim recule fortement en Ile-de-France - illustration © Maxppp - Vincent Isore

C'est un des marqueurs de la santé du marché du travail, et en région parisienne, il n'est pas bon. L'emploi intérimaire a reculé le mois dernier de 22,5% en Ile-de-France par rapport à novembre 2019 selon le baromètre publié ce mercredi par Prism'Emploi. 

Le dur effet du reconfinement sur le commerce

Le commerce et les services, directement touchés par le reconfinement qui a débuté à la fin des vacances de la fin Toussaint, marquent les plus importantes baisses (33,6% pour le commerce et 41% pour les services).

A l'opposé les activités de transport et la logistique, portées par les ventes sur Internet, progressent de 1,2%.

Le Val d'Oise le plus touché, l'Essonne s'en sort bien

Mais la situation est très variée, selon les départements. Paris, le Val d'Oise et les Yvelines sont les départements les plus touchés avec des baisses de plus de 30 % de l'intérim le mois dernier. A l'opposé le département de l'Essonne affiche une progression étonnante de 6,2%

Et toutes les qualifications sont concernées : l’emploi intérimaire recule chez les ouvriers non qualifiés (-13,3 %), les employés (-21,2 %), les ouvriers qualifiés (-26,1 %), et les cadres et professions intermédiaires (-30,0 %).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess