Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Emploi : une entreprise sur cinq en Côte-d'Or envisage de recruter en 2017

-
Par , France Bleu Bourgogne
Dijon, France

Une entreprise sur cinq en Côte-d'Or envisage de recruter en 2017. C'est le résultat de l'enquête annuelle commandée par Pôle Emploi auprès des 73 000 entreprises en Bourgogne-Franche-Comté. Une bonne nouvelle pour l'emploi, même si pour les entreprises, 40 %% des projets sont jugés difficiles.

Selon l'enquête publiée par Pôle Emploi, les  entreprises côtes-d'oriennes envisagent de recruter en 2017
Selon l'enquête publiée par Pôle Emploi, les entreprises côtes-d'oriennes envisagent de recruter en 2017 © Maxppp -

Une confirmation, c'est toujours dans le secteur viticole, que l'on trouve le plus d'offres d'emploi. Ce n'est pas vraiment une surprise, le secteur viticole est de loin le plus dynamique en offre d'emploi. Rien que sur le secteur de Beaune, les employeurs envisagent de recruter 2200 personnes. C'est aussi le secteur qui arrive en tête dans le canton de Montbard, et c'est le deuxième à Dijon. Les entreprises côtes-d'oriennes ont besoin de viticulteurs mais aussi d'arboriculteurs et de cueilleurs. À noter que sur les 73 000 entreprises sollicitées, seules un tiers a répondu à l'enquête de Pôle Emploi.

8000 projets jugés difficiles

Autre secteurs demandeurs : l'hôtellerie et la restauration. On recherche des cuisiniers, des garçons de café, souvent en contrat saisonniers, raison pour laquelle, les patrons ont du mal à trouver du personnel qualifié. D'autres secteurs ont plus de mal à trouver la main d’œuvre nécessaire; c'est toujours le cas de la construction et à degré moindre du commerce. Autre motif encourageant : le CDI est la première forme de recrutement envisagée même si au final elle ne se confirme pas forcément. Dernier enseignement de cette enquête, près de la moitié des 16 000 projets de recrutement en Côte-d'Or sont jugés difficiles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess