Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

En Alsace, de plus en plus de restaurateurs se mettent à la vente à emporter

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Ils sont chefs étoilés ou simples restaurateurs, ils se mettent de plus en plus à la vente à emporter, pour amortir la crise du coronavirus et compenser la fermeture de leur restaurant. C'est le cas de Jean-Christophe Perrin, chef de l'Altévic, près de Colmar.

Le service de drive est mis en place au restaurant l'Altévic à Hattstatt, près de Colmar
Le service de drive est mis en place au restaurant l'Altévic à Hattstatt, près de Colmar © Radio France - Guillaume Chhum

Il y a des chefs étoilés, mais aussi de simples cuisiniers. Pour faire face à la fermeture de leurs établissements et une réouverture qui semble tarder, de nombreux restaurateurs en Alsace, proposent des livraisons à domicile ou de la vente à emporter, sous forme de drive. 

Cela leur permet de garder une activité, même si elle est réduite. Une formule qui plait à la clientèle, c'est le cas, depuis le 1er mai, chez Jean-Christophe Perrin, le chef de l'Altévic à Hattstatt, près de Colmar. 

Des mesures barrières pour récupérer vos plats en sécurité 

Pour accueillir les clients en toute sécurité, des mesures barrières ont été mises en place : gel hydroalcoolique à disposition , port du masque, distance entre chaque client, paiement par carte bleue. La commande est à récupérer à l'entrée du restaurant. 

Une formule qui attire chaque jour plus d'une quarantaine de personnes. Tous les plats et les desserts sont confectionnés avec des produits locaux. Le plat + le dessert sont au prix de 20 euros. C'est 5 euros les knepfles box (pâtes alsaciennes), déclinées à la provençale ou encore à l'indienne. Il faut passer votre commande la veille, jusqu'à 18 heures. 

"On espère garder cette vente à emporter, une fois que le restaurant rouvrira ses portes. Cela permettra d'avoir des ventes différentes, mais complémentaires, pour pouvoir garder nos équipes," Jean-Christophe Perrin

Les mesures barrières ont été mises en place
Les mesures barrières ont été mises en place © Radio France - Guillaume Chhum
Le menu du week-end de l'ascension
Le menu du week-end de l'ascension - Page Facebook de l'Altévic

Reportage avec Jean-Christophe Perrin et des adeptes de la vente à emporter à l'Altévic

Pour l'instant, les trois employés de l'Altévic sont au chômage partiel et les deux apprentis restent chez eux. Jean-Christophe Perrin travaille uniquement avec sa sœur, pour faire tourner la vente à emporter. Le bouche à oreille fonctionne bien. Il accueille une clientèle locale. Des habitués, mais aussi des nouveaux clients qui viennent le découvrir. 

Des produits locaux mis en valeur 

Jean-Christophe Perrin travaille uniquement avec des produits locaux, pour donner aussi de l'activité à ses voisins producteurs. Cette reprise du travail, avec cette vente à emporter, lui fait un bien fou. 

Ce sont des produits de proximité, réalisés avec soin. J'espère que ça fait un effet wahou ! " Jean-Christophe Perrin 

Tout le monde est masqué pour vous accueillir !
Tout le monde est masqué pour vous accueillir ! © Radio France - Guillaume Chhum

Il espère, très prochainement, rouvrir son restaurant. Il ne se fait pas trop d'illusions, la reprise sera compliquée, mais le chef reste très optimiste. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu