Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

En Bretagne, 755 cahiers citoyens ont été rédigés

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Les citoyens du Morbihan ont rédigé le plus de cahiers citoyens de la région Bretagne. Cette mesure du grand débat national doit permettre de faire remonter les idées et les réflexions des habitants.

Cahiers citoyens (illustration)
Cahiers citoyens (illustration) © Maxppp -

La préfecture de région a reçu les "cahiers citoyens", ces cahiers de doléance du XXIe siècle rédigés dans un certain nombres de communes. 755 cahiers ont été acheminés jusqu'aux préfectures :

  • 107 sur 348 communes dans les Côtes d'Armor
  • 200 sur 277 communes dans le Finistère
  • 223 sur 333 communes en Ille-et-Vilaine
  • 225 sur 250 communes dans le Morbihan

Près de 2/3 des communes globalement avaient mis à disposition des cahiers citoyens dans le cadre du grand débat national. On ne sait pas combien de personnes ont contribué à cette démarche réalisée en réponse au mouvement des Gilets jaunes.

Des cahiers envoyés à la Bibliothèque nationale de France

Que va-t-il se passer maintenant ? La préfecture de région précise qu'ils seront envoyés à la Bibliothèque nationale de France à Tours "qui se chargera de référencer, d’indexer, de numériser leurs contenus et de retranscrire ceux qui sont dactylographiés. Les données seront transmises pour analyse à un prestataire spécialisé dans la « civic tech », l’intelligence collective et le traitement de données de masse."

Il sera ensuite possible de lire les contributions :"Afin de garantir la transparence du dispositif, chaque contribution sera ensuite mise en ligne et pourra être consultée par tous. Les cinq garants, désignés par le gouvernement, veilleront à la régularité de la démarche."

Il est encore possible de participer au grand débat (jusqu'au 15 mars), via des réunions ou sur internet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess