Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

En cinq ans, 47 % des bureaux de poste sarthois ont été fermés selon la CGT

-
Par , France Bleu Maine

Alors qu'un nouveau bureau de poste semble condamné à Guécélard, la CGT-FAPT (Postes et télécommunication) a fait le bilan de la vague de fermetures enclenchée depuis 2010 dans le département. Résultat : c'est presque un bureau de poste sur deux qui a mis la clef sous la porte.

Signature de pétition devant la poste de Guécélard
Signature de pétition devant la poste de Guécélard © Radio France - Ruddy Guilmin

Encore une fermeture de bureau de poste annoncée en Sarthe. Cette fois, c'est celui de Guécélard, commune de presque 3 000 habitants au sud du Mans, qui est concerné. Cet établissement, qui pour certains fait office de banque et dispose d'un distributeur de billets, pourrait baisser le rideau en septembre prochain. La direction de la Poste avance une baisse de la fréquentation d'environ 15 %. Mais Maud,  l'une des trois guichetières a bien du mal à comprendre : "On nous dit baisse de 15 % et on réduit les horaires d'ouverture de 100 % puisqu'on va carrément fermer !"

Bataille de chiffres : qui ment ?

La vérité pour Richard Beauvais, le secrétaire départemental de la CGT-FAPT (Poste et télécommunications), c'est que l'entreprise publique ne tient même pas compte de ces chiffres, puisqu'elle supprime des postes ou réduit les horaires également dans des bureaux où la fréquentation progresse (Mulsanne, Arnage...). En réalité, le seul objectif est de réduire les effectifs, notamment en ne remplaçant pas les départs à la retraite. En tout, cinq autres bureaux du même secteur (Allonnes, Arnage, Coulans-sur-Gée, Mulsanne et Ruaudin) sont menacés, eux, de voir leurs horaires et/ou leurs effectifs réduits.

"En novembre 2010, on avait 77 bureaux de poste en Sarthe, souligne le syndicaliste, aujourd'hui en mai 2016, on est à 41." Ce sont donc 36 bureaux qui ont disparu (souvent remplacés par une agence communale gérée par la mairie ou un relais chez un commerçant), soit près d'un sur deux. Faux répond la direction, qui avance le chiffre de 216 points de contacts dans le département, dont 67 bureaux à proprement parler (le reste étant composé d'agences communales ou de relais commerçants). "La direction ment", insiste la CGT, qui affirme que ses chiffres à elle viennent pourtant de l'annuaire interne diffusé par la direction. 

Des fermetures de bureaux annoncées aussi au Mans

Quoiqu'il en soit, une chose est sûre : de très nombreuses fermetures (ou reconversions en agences ou relais) ont eu lieu ces dernières années. Le mouvement a débuté en campagne, dans les plus petits villages, avant d'atteindre aujourd'hui des petites villes de 3 000 habitants comme Guécélard ou La Bazoge... "Et maintenant ça concerne aussi les zones urbaines, poursuit Richard Beauvais, puisqu'on vient d'apprendre que La Poste prévoit de fermer deux bureaux au Mans, à la Cité des pins et Avenue Bollée." Ils seraient transformés en relais chez des commerçants.

En attendant, Guécélard se mobilise pour tenter de sauver son bureau. La mairie a lancé une pétition en ligne et dans les commerces. Une réunion publique est également prévue le 27 mai, avant un rassemblement devant le bureau le 28.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu