Économie – Social

En Corrèze, on expérimente le portage de repas à domicile avec La Poste

Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin et France Bleu lundi 17 juillet 2017 à 4:59

Des boîtes isothermes contenant les repas à livrer sont entreposées dans le coffre de la voiture de Gilles, le facteur
Des boîtes isothermes contenant les repas à livrer sont entreposées dans le coffre de la voiture de Gilles, le facteur © Radio France - Nicolas Blanzat

Depuis le mois de juin, cette expérimentation est menée pour assurer la livraison de repas à domicile chez des bénéficiaires âgés ou handicapés en Corrèze. Ils sont domiciliés en zone rurale dans le secteur d'Egletons.

Vous connaissez évidemment le facteur qui livre le courrier, vous connaissez bien sûr le facteur qui livre des colis. Sachez qu'il existe désormais le facteur qui livre des repas à domicile ! C’est inédit et ça se passe en Haute-Corrèze où une expérimentation est menée depuis le début du mois de juin dans le secteur d’Egletons.

Expérimentation de la livraison de repas à domicile par La Poste, reportage

Réduire les coûts et ne pas augmenter le prix des repas

Elle a été lancée à la demande de l’Instance de Coordination pour l'Autonomie, gestionnaire des demandes dans le secteur d'Egletons, qui délègue la production et le portage des repas à domicile à l'Ehpad. Car il y avait une réelle problématique de coût pour assurer la livraison chez ceux qui habitent en zone rurale. "On faisait environ 150 kilomètres par journée de livraison pour dix à quinze personnes" explique Magali Vigouroux, la directrice de l'Ehpad. D'où cette idée de se tourner vers La Poste pour réduire les coûts de transport et ne pas augmenter le prix des repas, car"livrer des colis et aller vers les personnes fragiles loin dans la campagne, c'est vraiment notre coeur de métier" embraye Marie-Hélène Cantarel, la directrice du site d'Egletons. "On sait faire , on y va tous les jours, et ça évite que ces personnes rentrent à l'Ehpad." Ainsi, trois fois par semaine (lundi, mardi et vendredi) et toujours avant midi et demi, ces bénéficiaires résidant dans le secteur de Lapleau, Soursac ou Saint-Hilaire-Foissac, reçoivent leurs repas en même temps que leur courrier amenés par le facteur.

Des boîtes individuelles contiennent les repas des bénéficiaires - Radio France
Des boîtes individuelles contiennent les repas des bénéficiaires © Radio France - Nicolas Blanzat

Diversification pour La Poste

C’est bon pour la planète car les transports sont optimisés. C’est bon aussi pour La Poste dont l’activité courrier n’en finit plus de baisser (-5,2% en 2016) et qui pourrait trouver là une nouvelle voie de diversification. "Par les temps qui courent en milieu rural, il faut apporter des services à la population" dit Charles Ferré, président de la commission départementale de la Présence Postale Territoriale en Corrèze. "Et je pense que ça va faire beaucoup d'émules en France" veut croire le maire d'Egletons qui fera d’ailleurs la promotion de cette expérimentation lors de la prochaine réunion avec ses semblables de la Présence Postale Territoriale de tous les départements de métropole et d’outre-mer.

Gilles, le facteur, va même jusqu'à entreposer le repas dans le réfrigérateur de Jeanine, 93 ans et demi - Radio France
Gilles, le facteur, va même jusqu'à entreposer le repas dans le réfrigérateur de Jeanine, 93 ans et demi © Radio France - Nicolas Blanzat