Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

En Corrèze le village de Saint-Pardoux-Corbier ouvre son restaurant malgré la crise

Par

C'est un événement dans la commune. A Saint-Pardoux-Corbier en Corrèze un restaurant ouvre ce jeudi. C'est la municipalité qui a entièrement créé le lieu dans un ancien bâtiment communal. Et c'est un couple de professionnels qui a été choisi pour tenir l'établissement en location.

Marion Cardey et Julien Bouyssou proposeront dans le restaurant une gastronomie centrée autour des produits locaux mais pas seulement. Marion Cardey et Julien Bouyssou proposeront dans le restaurant une gastronomie centrée autour des produits locaux mais pas seulement.
Marion Cardey et Julien Bouyssou proposeront dans le restaurant une gastronomie centrée autour des produits locaux mais pas seulement. © Radio France - Philippe Graziani

Il s'appelle l'Inattendu. Un nom qui rappelle d'une certaine manière que plus personne sans doute ne croyait revoir un restaurant dans la commune de 400 habitants. Il n'y en avait plus depuis 40 ans. Mais c'en est bien un qui ouvre ce jeudi. Et c'est la municipalité qui en est à l'origine. Guy Deveix le maire explique qu'après avoir réussi à faire venir une cinquantaine d'habitants en quelques années grâce à la vente notamment de terrains communaux à très bas prix, il fallait "rendre aussi le centre bourg attractif". Celui-ci ne comptait plus qu'un seul commerce, un bar tabac.

Publicité
Logo France Bleu

Un couple du village aux commandes

Mais pas n'importe quel type de restaurant. Guy Deveix précise que l'Inattendu va proposer une gastronomie plutôt moyenne voire haut de gamme, qui manque dans le secteur bien que Pompadour soit tout proche. "Lorsque nous voulons aller dans ce genre de lieu nous sommes obligés d'aller vers Brive ou Limoges". Et c'est un couple de professionnels qui va relever le défi de faire vivre ce lieu. Julien Bouyssou et Marion Cardey ont sauté sur l'occasion. Le couple habite le village depuis 4 ans. "On s'est dit que c"était une opportunité magnifique pour nous parce que c'est le moment où nous avions envie d'être nos propres patrons. C'est un beau projet pour nous et une belle aventure"

Tant pis pour la crise !

Reste que le moment peut paraître mal choisi pour ouvrir un restaurant. Le secteur souffre en effet beaucoup de la crise du coronavirus et du marasme économique qui l'accompagne. "Le projet a pris du retard malheureusement à cause de la crise sanitaire, Mais je crois qu'il faut qu'il aboutisse" explique Guy Deveix tout en reconnaissant tout de même quelques inquiétudes. Julien Bouyssou n'en a pas en revanche. "Il faut se lancer à un moment, crise ou pas crise. Si on a envie de travailler et de réussir je pense qu'il faut y aller". Le couple peut compter sur un petit plus. Une épicerie est accolée au restaurant où il va proposer une gamme de produits de dépannage et des produits locaux.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu