Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco ind’è noi

En Corse, tous les feux sont au vert dans les jardineries

-
Par , France Bleu RCFM

En 2020, les jardineries ont vu leurs chiffres d'affaires et leur d'activité monter en flèche. Au niveau national, on enregistre une croissance de 8 %. Une vitalité qui se vérifie également en Corse.

Les jardineries font partie des "gagnants" de la crise sanitaire".
Les jardineries font partie des "gagnants" de la crise sanitaire". © Radio France - Maxime Becmeur

Avec le confinement, beaucoup d'entre nous ont découvert qu'ils avaient finalement la main verte. Besoin d'occupation ou besoin de revenir vers la nature ? "En tout cas, nous avons vu arriver des flux de clients inhabituels, constate Séverine Valette-Tristani, la directrice des magasins Gamm Vert de Lucciana et de Ghisonaccia. Le jardinage est devenu une occupation pour beaucoup de monde. Et puis, il y a eu aussi l'envie de manger plus sainement et donc de faire son potager à la maison." 

Au niveau national, on enregistre un bond en avant de l'activité dans les jardineries, de 8 %. Le bilan est même au-dessus de la moyenne pour les établissements de Lucciana et de Ghisonaccia.  "Ici, à Lucciana, nous sommes même à une hausse d'environ 15 %, en comparaison avec 2019, note Bernard Giudici, le responsable des ventes. On sentait vraiment que les gens avaient besoin de se mettre à des activités manuelles, des néo-ruraux notamment." 

De nouveaux clients sont arrivés, avec la volonté de faire leur potager à la maison.
De nouveaux clients sont arrivés, avec la volonté de faire leur potager à la maison. © Radio France - Maxime Becmeur

Depuis mai dernier, le magasin a aussi développé un espace animalerie. Un espace qui a connu un grand succès. "L'animalerie, c'est une activité que nous avons lancé au printemps, précise la directrice. Cela a vraiment flambé. Nous avons vendu beaucoup d'oiseaux de basse-cour, des poules, des oies, mais également des cochons." 

Toutes ces conditions favorables ont aidé l'entreprise à se développer. Pour répondre à la demande croissante, il a donc fallu recruter. "Nous avons recruté trois personnes en plus, deux en CDD et une en CDI, ajoute Séverine Valette-Tristani. La nouvelle clientèle fait que nous avons besoin de vendeurs supplémentaires."

L'activité de l'animalerie est aussi montée en flèche, la vente de cochons notamment.
L'activité de l'animalerie est aussi montée en flèche, la vente de cochons notamment. © Radio France - Maxime Becmeur
Choix de la station

À venir dansDanssecondess