Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Mouvement des gilets jaunes

EN IMAGES - La journée de manifestation régionale des gilets jaunes à Valence

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

La manifestation régionale des gilets jaunes qui a rassemblé au moins 5.400 personnes à Valence ce samedi après-midi s'est déroulée dans le calme. Selon la préfecture et le parquet, 18 personnes ont été interpellées et plus d'une centaine d'objets dangereux saisis.

Le rassemblement à la mi-journée à Valence-Sud
Le rassemblement à la mi-journée à Valence-Sud © Radio France - Diane Sprimont

Valence, France

Sous la pluie battante, les gilets jaunes étaient au moins 5.400 à défiler dans les rues de Valence selon les chiffres officiels. Le défilé devait faire une très longue boucle de plus de dix kilomètres. Finalement, beaucoup de manifestants ont simplement fait demi-tour une fois arrivés en centre-ville. Hormis quelques tags, il n'y a pas eu de dégâts.

18h48 : Le périmètre de sécurité du centre-ville est levé. Les sorties de la LACRA rouvrent ainsi que le péage autoroutier de Valence-Nord à Bourg-lès-Valence. Dans un communiqué, le préfet de la Drôme "remercie tous les services et opérateurs qui se sont mobilisés (...) pour assurer la sécurité de nos concitoyens". Il "salue le sens des responsabilités des riverains et commerçants, et souligne la parfaite coopération entre tous, en particulier le Parquet et la ville de Valence."

18h15 : La préfecture précise que les quatre policiers blessés sont "légèrement touchés" par des jets de projectiles. L'un d'entre eux a été blessé par des éclats de verre quand une vitre d'un véhicule de police a été brisée. Par ailleurs, en lien avec le parquet, la préfecture avance toujours un chiffre de 18 interpellations et d'une centaine d'armes ou d'objets pouvant servir d'armes saisis lors des contrôles d'accès (couteau, hache, batte, grenade, sabre japonais... ).

Quelques-uns des objets saisis lors des contrôles d'accès à Valence - Aucun(e)
Quelques-uns des objets saisis lors des contrôles d'accès à Valence - Photos fournies par la préfecture de la Drôme

18h : Le maire de Valence Nicolas Daragon, dans un point presse, affirme qu'environ 300 personnes étaient là pour en découdre dont 50 "black blocs". Quatre policiers ont été légèrement blessés.

17h30 : Environ 200 manifestants sont encore rassemblés à Valence-Sud. A proximité, un incendie volontaire visant le garage Euromaster a nécessité l'intervention des pompiers. Le lien n'est pas écarté. 

16h15 : La manifestation se termine progressivement. Les participants rejoignent dans le calme Valence-Sud. Le centre-ville a aussi été déserté.

Certains manifestants ont laissé cet étrange oeuvre au bout des boulevards à Valence - Radio France
Certains manifestants ont laissé cet étrange oeuvre au bout des boulevards à Valence © Radio France - Alexandre Berthaud

16h : Les gilets jaunes, frigorifiés sous la pluie continue depuis plus de trois heures, s'acheminent vers Valence-Sud. La manifestation est en train de se terminer.

Désolé D'ARAGON, on a oublié de tout CASSER - un tag en ville

15h45 : Pas de dégâts à cette heure-ci, si ce n'est quelques tags sur les panneaux de bois protégeant les devantures. Il a ainsi été peint à la bombe : "Désolé D'ARAGON (le maire de Valence Nicolas Daragon, NDLR), on a oublié de tout CASSER". Beaucoup de manifestants qui marchent pacifiquement se disent en colère des prévisions alarmistes du préfet et du maire de Valence concernant la présence d'éventuels casseurs.

Tag laissé sur l'avenue Victor Hugo - Radio France
Tag laissé sur l'avenue Victor Hugo © Radio France - Emmanuel Champale

15h30 : Une partie des gilets jaunes continue sur le tracé initial par l'avenue de Chabeuil. Le gros des manifestants est reparti en direction de la gare de Valence-ville et vers l'avenue Victor Hugo. Et quelques groupes cagoulés restent sur les boulevards.

15h20 : Dans la confusion, la direction des finances publiques a été visée par des tags.

15h15 : Sous la pluie battante, des gilets jaunes qui connaissent le parcours essayent de faire se regrouper les manifestants dispersés pour reprendre la marche. La situation se calme sur les boulevards où de nombreux gilets jaunes sont encore rassemblés sous la surveillance de l'hélicoptère de la gendarmerie. 

15h : Le cortège s'est disloqué. La manifestation s'étale. Des groupes au pôle bus sur les boulevards, d'autres dans l'avenue de Romans. Une partie des gilets jaunes ne sait plus quelle direction prendre.

14h40 : Le parcours prévu n'est pas suivi. Des gilets jaunes sont allés jusqu'au bout des boulevards en direction de la préfecture où les forces de l'ordre bloquent les accès. Quelques jets de projectiles en direction des CRS. Les premiers gaz lacrymogènes ont été tirés.

Tension au bout des boulevards en direction de la préfecture - Radio France
Tension au bout des boulevards en direction de la préfecture © Radio France - Diane Sprimont

14h30 : Un peu de tension sur les boulevards avec quelques dizaines de personnes au visage couvert. A l'approche de l'hypercentre barricadé, un petit groupe hue les CRS et lance quelques pétards. 

La manifestation avance à un rythme très soutenu. Des slogans criés au passage le long des magasins aux devantures recouvertes de planches : "ceux qui n'ont rien à cacher n'ont pas à se barricader" ou encore "la violence, c'est aussi la misère".

Tension sur les boulevards à Valence - Radio France
Tension sur les boulevards à Valence © Radio France - Diane Sprimont

14h15 : Le cortège continue tout droit jusqu'aux boulevards sous la surveillance d'un hélicoptère de la gendarmerie. Les rangs ont grossi. Environ 3.000 personnes à cette heure-ci.

14h : Contrairement au parcours établi, les manifestants ne se sont pas engagés sur l'avenue Maurice Faure, ils ont filé tout droit sur l'avenue Victor Hugo.

A l'angle de Maurice Faure et de l'avenue Victor Hugo - Radio France
A l'angle de Maurice Faure et de l'avenue Victor Hugo © Radio France - Diane Sprimont

13h49 : La préfecture et le parquet de la Drôme annoncent 14 interpellations de personnes qui transportaient des objets dangereux.

13H30 : la manifestation s'est élancée sur l'avenue Victor Hugo à Valence avec environ 1.500 personnes. On est loin des 6.000 à 10.000 personnes attendues. Les organisateurs affirment que les très nombreux contrôles et accès fermés ont empêché certains gilets jaunes d'accéder à Valence.

13h : Environ un millier de gilets jaunes patientent sous la pluie battante à Valence Sud. Le départ de la manifestation est retardé pour attendre ceux qui ne peuvent pas accéder à la zone de rassemblement. D'autres attendraient à l'abri dans les rues sur le parcours. 

A 13h, environ un millier de gilets jaunes à Valence-Sud - Radio France
A 13h, environ un millier de gilets jaunes à Valence-Sud © Radio France - Diane Sprimont

12h40 : Plusieurs centaines de gilets jaunes sont rassemblés près du rond-point de Valence Sud. Bien au-dessous pour l'instant des prévisions car les accès au point de rassemblement sont difficiles.

12h : L'hypercentre de Valence est bouclé. Les accès sont fermés. En parallèle, beaucoup de gilets jaunes ont du mal à se rendre au point de rendez-vous à Valence-Sud en raison des contrôles et des axes coupés.

L'hypercentre de Valence est complètement bouclé - Radio France
L'hypercentre de Valence est complètement bouclé © Radio France - Alexandre Berthaud

11h : Les premiers manifestants gilets jaunes sont arrivés au rond-point de Valence sud, point de départ de la manifestation. Le cortège doit démarrer à partir de 13 heures. Ailleurs autour de la ville, il y a déjà des bouchons à cause des contrôle quasi systématiques des voitures au niveau du pont mistral coté Ardèche. Même chose pour l'accès au pont des Lônes, les contrôles sont en place et les bouchons commencent à se former. 

Les premiers gilets jaunes sont arrivés au rond-point de Valence Sud poitn de départ prévu de la manifestation valentinoise - Radio France
Les premiers gilets jaunes sont arrivés au rond-point de Valence Sud poitn de départ prévu de la manifestation valentinoise © Radio France - Diane Sprimont

10h : Les forces de l'ordre continuent à se positionner autour de la vieille ville et le long des boulevards jusqu'au boulevard Vauban, celui qui mène à la préfecture. Au moins 18 fourgons de CRS ont été signalés. Un ou deux à chaque entrée de rue, derrière des rangées de barrières.  Devant le conseil départemental il y en avait 8, ainsi qu'un camion de pompiers. Et les boulevards de Valence sont complètement désertés par les voitures. 

Les Boulevards de Valence quasi vides ce samedi matin  - Radio France
Les Boulevards de Valence quasi vides ce samedi matin © Radio France - Nathalie de Keyzer
Boulevards de Valence désertés  et commerçants protégés ce samedi en milieu de matinée - Radio France
Boulevards de Valence désertés et commerçants protégés ce samedi en milieu de matinée © Radio France - Nathalie de keyzer

9h30 : Des automobilistes sont contrôlés sur le rond-point de la sortie Tain-l'Hermitage de l'autoroute A7, puis un peu plus loin sur la Nationale 7 avant d'arriver à Bourg-lès-Valence. Les sorties à Valence par l'autoroute étant interdites, les forces de l'ordre contrôlent donc les arrivants bien en amont. C'est également le cas à partir de la sortie Loriol.

8 fourgons de CRS sont garés devant la préfecture de la Drôme - Radio France
8 fourgons de CRS sont garés devant la préfecture de la Drôme © Radio France - Diane Sprimont

Les forces de l'ordre sont prépositionnées

9h : Les forces de l'ordre commencent à se positionnées à Valence. Les accès à la ville vont être contrôlés. Et l'hyper-centre est interdit sauf aux habitants et aux commerçants sur présentation d'une carte d'identité et d'un justificatif de domicile ou d'activité. La préfecture ne communique pas sur les chiffres, c'est "plus que les 360 policiers et gendarmes mobilisés pour la visite du président de la République le 24 janvier dernier". Un hélicoptère de la gendarmerie et des drones ont été prépositionnés et seront utilisés si la météo le permet.

Les forces de l'ordre se positionnent depuis 9 heures autour du centre-ville - Radio France
Les forces de l'ordre se positionnent depuis 9 heures autour du centre-ville © Radio France - Nathalie de Keyzer

8h30 : Le marché de la place des Clercs a été annulé ce matin, et la plupart des cafés et boulangeries resteront portes closes. Les horodateurs ont tous été bâchés dans la zone.

Pas de marché ce samedi matin la place des Clercs est vide - Radio France
Pas de marché ce samedi matin la place des Clercs est vide © Radio France - Nathalie de Keyzer

8h15 : La ville est quasi déserte, ce qui est bien évidemment inhabituel pour un samedi matin. Certaines barrières sont déjà positionnées en vue de la manifestation cet après-midi

Le centre commercial Victor Hugo est fermé ce samedi et protégé par des panneaux de bois. - Radio France
Le centre commercial Victor Hugo est fermé ce samedi et protégé par des panneaux de bois. © Radio France - Nathalie de Keyzer

Accès à l'autoroute A7 et portion de Lacra fermés

7h : Les accès à l'autoroute A7 sont fermés à Valence. Entrée et sortie sont interdites à Valence-Sud et à Valence-Nord, l'entrée reste possible. Une portion de la Lacra, le contournement-Est de Valence, est également fermée entre le Plateau des Couleures et la barrière de péage car les manifestants termineront leur défilé sur cette voie.

Il est conseillé d'éviter Valence où la circulation sera très perturbée toute la journée. De nombreuses restrictions sont mises en place.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu