Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Dordogne, le nombre de bénéficiaires du RSA augmente de 9%

-
Par , France Bleu Périgord

En un an, le nombre de bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active a augmenté de 9%. Ce sont surtout les périgourdins les plus fragiles qui ont fait les frais de la crise sanitaire.

Le Secours Populaire enregistre aussi une hausse du nombre de bénéficiaires en Dordogne
Le Secours Populaire enregistre aussi une hausse du nombre de bénéficiaires en Dordogne © Radio France - Valérie Déjean

Il y a de plus en plus de bénéficiaires du Revenu  de Solidarité Active en Dordogne. En un an, leur nombre a augmenté de 9%, (soit 902 bénéficiaires de plus). C'est surtout depuis la crise de mars que l'augmentation est sensible (plus 7,7% soit 755 foyers de plus). Il y a aujourd'hui 10 600 bénéficiaires en Dordogne. Ce n'était jamais arrivé. Les associations qui viennent en aide aux plus démunis ont d'ailleurs déjà fait le constat. Les distributions alimentaires font le plein.

Le Secours Populaire a vu arriver de nouveaux bénéficiaires depuis la crise du Covid
Le Secours Populaire a vu arriver de nouveaux bénéficiaires depuis la crise du Covid © Radio France - Valérie Déjean

Il y avait deux cents personnes jeudi matin au Secours Populaire dont Nathalie, 48 ans nouvelle venue et nouvelle bénéficiaire du RSA. "On peut plus travailler voilà c'est pour çà. Donc notre vie a changé et on est dans le besoin c'est pour çà que nous sommes venus là. On est dans l'animation et il n'y a plus d'animation actuellement. On n'a pas de revenus. Le RSA nous soulage mais c'est très compliqué. On a le sentiment d'être confiné indirectement. Nous on demande qu'à travailler."

Une augmentation liée à la crise du Covid

Les chiffres sont éloquents. L'augmentation est très sensible à compter du mois de mars, date du confinement. En plus des nouveaux bénéficiaires, on trouve aussi de nombreux travailleurs précaires, tous ceux qui avaient un petit boulot que venait compléter un RSA "différentiel" (qui n'était pas à taux plein).  Ces travailleurs " pauvres" représentaient un quart de l'ensemble des allocataires du RSA. Ils sont aujourd'hui 21%. Le département a donc du compenser.

Le RSA maintenu à  taux plein pour les saisonniers

. Face a l'urgence de la crise, le conseil départemental a aussi choisi de permettre à 120 saisonniers de travailler cet été sans amputer leur allocation à taux plein ( d'un montant moyen de 450 euros). Et comme tout cela coûte cher, le département a du voter deux rallonges pour rajouter près de 6 millions d'euros aux 60 millions consacrés au RSA en 2019. Et ce n'est sans doute pas fini, sauf bonne nouvelle sur le plan sanitaire pour en finir avec la crise du Covid, la relance risque d'être longue à venir. L'INSEE prévoit une récession de moins 9 % cette année).

Le nombre de bénéficiaires du RSA a augmenté de 9% en un an en Dordogne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess