Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

"En Gironde, il y a un potentiel de 1 000 CDI dans le milieu du vin"

dimanche 11 mars 2018 à 17:07 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde

Pôle emploi, l'Association nationale emploi/formation en agriculture et le Conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux lancent à partir de lundi, la première semaine des métiers de la vigne et du vin en Gironde. 50 entreprises seront mobilisées pour des visites, conférences et job-datings.

Vendanges au château La France de Beychac-et-Cailleau
Vendanges au château La France de Beychac-et-Cailleau © Maxppp - Illustration/Maxppp

Bordeaux, France

Avec 50 000 personnes travaillant dans le milieu du vin en Gironde, on peut s'étonner que ce soit une première. Mais c'est donc en 2018 que Pôle emploi lance sa première semaine des métiers de la vigne et du vin. Au programme, une vingtaine d'animations (voir ci-dessous) allant de la visite d'une tonnellerie, à des conférences, en passant par la présentation de la licence professionnelle oenotourisme. 

58% des emplois dans le milieu du vin sont des contrats courts

Et au bout, l'espoir de mobiliser "plusieurs milliers de personnes" intéressées, pour, au final espérer créer des emplois durables. "Aujourd'hui, quelqu'un qui n'est capable de faire que de la taille de vigne va travailler trois mois dans l'année, quelqu'un qui est capable de faire du chai pendant six mois, explique Bruno Meunier responsable de l'Anefa Gironde, qui s'occupe des formations en agriculture. L'idée c'est de former des gens polyvalents, qui travaillent 12 mois, et sont multitâches". Parce qu'aujourd'hui, les contrats courts représentent 58% des emplois du secteur. 

Et l'objectif, pour le milieu du vin bordelais, c'est aussi de former ses futurs travailleurs, alors que, d'après le CIVB, les méthodes de travail sont radicalement en train de changer. "On prend le virage du développement durable, avec la baisse des pesticides, dit le responsable communication Christophe Château. Et ça induit davantage de besoins humains. Et du personnel plus qualifié, parce qu'il va falloir traiter dans des délais plus courts, avec des produits plus respectueux de l'environnement.".

Si quelqu'un veut se spécialiser dans le domaine du vin, on saura mobiliser une formation pour lui

Et pour cela il va falloir former. "Pour tester, j'ai posté sur Le Bon Coin une annonce pour faire de la taille de vigne, et j'ai eu une dizaine de réponse immédiatement, dit Bruno Meunier. Et j'ai fait la même chose pour un poste de vigneron-tractoriste, il y a une semaine. Aucune réponse." Et la partie formation, c'est à la charge de Pôle emploi. "Le message à retenir, c'est que si quelqu'un veut se spécialiser dans le domaine du vin, on saura mobiliser une formation pour lui", dit son directeur départemental Bruno Meyer. 

Le programme des manifestations

Le programme des manifestations. - Aucun(e)
Le programme des manifestations.