Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

EN IMAGES - A Guéret, la grève du 10 décembre se transforme en blocage partiel d'une zone commerciale

-
Par , , France Bleu Creuse

Pour faire entendre son opposition à la réforme des retraites, l'intersyndicale creusoise a choisi ce mardi 10 décembre de manifester sur une zone commerciale, avec un blocage partiel sur différents ronds-points.

Entre 300 et 400 personnes se sont mobilisées
Entre 300 et 400 personnes se sont mobilisées © Radio France - Romane Porcon

Guéret, Nouvelle-Aquitaine, France

"Jeudi dernier, on a défilé dans les rues de la ville, on est passé devant les administrations, devant l'inspection d'Académie, devant la permanence du député En Marche Jean-Baptiste Moreau, devant la gare, devant Pôle Emploi.. Ils ne veulent pas nous entendre. Alors, comme on est à 20 jours de Noël, on cible les zones commerciales"

Laurent Margueritat, secrétaire départemental de la CGT estime que les grands groupes ont bénéficié des "avantage fiscaux d'Emmanuel Macron", et que pour être visible "Il faut s'inspirer des Gilets Jaunes."

"De l'argent dans ce pays il y'en a.  Il faut le distribuer différemment "

300 à 400 personnes se sont donc retrouvées aux abords du supermarché Carrefour et de la zone commerciale qui l'entoure. Une mobilisation visible, mais bien moins importante que jeudi dernier.

Le depart de la mobilisation à Guéret  - Radio France
Le depart de la mobilisation à Guéret © Radio France - Romane Porcon
Les manifestants ont mis en place un barrage filtrant à l'entrée et à la sortie de la zone commerciale - Radio France
Les manifestants ont mis en place un barrage filtrant à l'entrée et à la sortie de la zone commerciale © Radio France - Romane Porcon

Blocage de ronds-points 

La manifestation n'est pas restée immobile, le cortège est allé de ronds-points en ronds-points avec un blocage temporaire des accès. Le ton est parfois monté entre les grévistes et les gens venus faire leurs courses. Certains automobilistes tentent de forcer le barrage. Jacques Bonnyaud, syndicaliste CGT ne peut s'empêcher de répondre à l'un de ces automobilistes : "Moi, j'ai des collègues qui font les poubelles pour pouvoir finir la fin de mois et ils travaillent tous les jours et ils font 45h par semaine."

Roger, lui comprend les manifestants. Après avoir été bloqué quelques minutes dans sa voiture, ce retraité de 76 ans rejoint le cortège sous la bannière FO. Pour cet habitué des manifestations, il faut aller plus loin dans les actions: "Ce n'est pas suffisant. Il faut faire la zizanie dans tous les centres commerciaux, partout en France. 

"Il faut prendre les caddies et les laisser sur le parking, sans payer. Il faut toucher au portefeuille. Comme en 68. J'avais 25 ans et à l'époque le Général De Gaulle avait mis les tanks aux portes de Paris. Là aujourd'hui, ce n'est pas assez musclé. Il faut tout bloquer, c'est la seule solution." 

Quelques manifestants ont terminé leur mobilisation par l'occupation du rond point des coopérateurs près des archives départementales - Radio France
Quelques manifestants ont terminé leur mobilisation par l'occupation du rond point des coopérateurs près des archives départementales © Radio France - Romane Porcon
Des manifestants distribuent des tracts pour informer sur la réforme  - Radio France
Des manifestants distribuent des tracts pour informer sur la réforme © Radio France - Romane Porcon

La manifestation s'est dispersée dans le calme peu après 13h. Le Premier ministre Edouard Philippe doit dire ce mercredi soir à quoi cette reforme des retraites va ressembler. Le gouvernement a choisi le 20h de TF1 pour s'expliquer.

Pendant environ deux heures les manifestants ont bloqué partiellement l'entrée et la sortie de la zone commerciale - Radio France
Pendant environ deux heures les manifestants ont bloqué partiellement l'entrée et la sortie de la zone commerciale © Radio France - Romane Porcon
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu