Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements maintenus en vigilance rouge, 53 en orange

EN IMAGES : Quartier Croix-Rouge à Reims, des immeubles feront place à des espaces verts

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Les chantiers ont repris dans le quartier Croix-Rouge à Reims où un immeuble est en train d'être démoli. Ces travaux font partie du Nouveau Programme de Renouvellement Urbain (NPRU). D'ici 2024, 370 millions d'euros seront investis pour rénover quatre quartiers de la ville.

Trois immeubles seront détruits à Reims, dans le quartier Croix-du-Sud
Trois immeubles seront détruits à Reims, dans le quartier Croix-du-Sud © Radio France - Aurélie Jacquand

De la barre d’immeuble du 2 esplanade Paul Cézanne, dans le quartier Croix-du-Sud à Reims, il ne reste que des gravats. "J'habitais là il y a quelques années", dit Eric venu en curieux, "L'aspect des blocs c'était vraiment la misère, les canalisations n'arrêtaient pas d'avoir des fuites, des fuites, des fuites... c'est aussi bien qu'ils démontent et qu'ils refassent quelque chose"

Ce quelque chose ne sera pas un nouvel immeuble de logements sociaux, mais des espaces verts, explique le maire de la ville Arnaud Robinet : "Reims est l'une des deux villes en France à avoir une dérogation qui lui permet de ne pas reconstruire systématiquement du un pour un les logements sociaux. Et puis nous voulons dédensifier nos quartiers, en amenant de la verdure. C'est une véritable promenade qui va voir le jour ici", dit-il.

1 783 logements à démolir. 2 520 à rénover. 370 millions d'euros investis.

Au total à Croix-Rouge, ce sont 1 182 logements qui vont être détruits. Des travaux qui font partie d'un ensemble de démolitions et de rénovations : le Nouveau Programme de Renouvellement Urbain (NPRU) prévoit de démolir 1 783 logements dans les quartiers Croix-Rouge, Orgeval, Europe et Châtillons, d'ici 2024. Ce sont 370 millions d'euros qui seront investis, dont 34 millions dès cette année 2020.

Par ces travaux, la ville de Reims veut aussi soutenir l'emploi local, à commencer par les entreprises du bâtiment. "Ces chantiers de logements ont toujours été un air-bag pour notre profession, que l'on soit en crise ou non", confirme Louis-Xavier Forest, le secrétaire général de la Fédération du bâtiment de la Marne, "Et cette année c'est important car nous avons perdu 20% d'activité pendant le confinement".

En signant une charte de "gestion des chantiers", la ville, les bailleurs sociaux et le Grand Reims s'engagent également à sécuriser les chantiers et à proposer 130 000 heures de travail d'insertion : "34 millions d'euros seront investis cette année dans ces chantiers, derrière ça il y a des rénovations, des démolitions, et donc du boulot, pour les habitants du quartier eux-mêmes si ils le souhaitent", précise Catherine Vautrin Présidente du Grand Reims.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess