Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - Déconfinement : en Limousin, les hébergements touristiques reprennent vie

-
Par , France Bleu Limousin

Les hébergements touristiques commencent à revivre en Limousin. Depuis la levée du confinement, ils rouvrent progressivement et, après un premier week-end déconfiné, le pont de l'Ascension est celui où davantage de clients sont attendus. Exemple et reportage en Corrèze.

22 kilomètres : la distance entre Tulle, lieu d'habitation des touristes, et Meyrignac l'Eglise où se trouve le domaine des Monédières
22 kilomètres : la distance entre Tulle, lieu d'habitation des touristes, et Meyrignac l'Eglise où se trouve le domaine des Monédières © Radio France - Nicolas Blanzat

Les hébergements touristiques revivent ... au moins un peu ! Avec le début du déconfinement depuis le 11 mai, certains ont accueilli leurs premiers clients le week-end dernier, d'autres en reçoivent en ce moment à l'occasion du pont de l'Ascension, bien sûr en veillant à appliquer toutes les mesures sanitaires. La clientèle est évidemment locale avec la règle des 100 kilomètres autour de chez soi à respecter, mais encore en petit nombre. Exemple en Corrèze au Domaine des Monédières, chic établissement quatre étoiles situé à Meyrignac l'Église.

Vue sur le domaine des Monédières à Meyrignac l'Eglise
Vue sur le domaine des Monédières à Meyrignac l'Eglise © Radio France - Nicolas Blanzat

Le calme et la pleine nature, c'est tout ce qu'on vient chercher

Il n'y a pas un bruit. Les oiseaux chantent. Les sauterelles, criquets et autres grillons aussi au milieu des herbes hautes qui longe le lac de 19 hectares. La pelouse est verdoyante et les arbres sont désormais bien feuillus. Ah, et puis il y a le chaud soleil de fin mai. " Le calme et la pleine nature, c'est tout ce qu'on vient chercher ". Face à la carte postale, Christophe occupe un chalet avec sa femme et leurs trois filles. Ils viennent de tout près. " De Tulle ", sourit-il, à 22 kilomètres de là, " mais après ce confinement, comme on vit en appartement, on est à la recherche de tout ça ". " On se croit déjà en vacances " renchérit la plus jeune de ses filles, récalcitrante à l'idée du départ. Un air de vacances à moins de 100 kilomètres du domicile donc, avec petit déjeuner apporté au chalet. " Le croissant était bien beurré, c'est ce qu'il faut ! La veille au soir, il y a eu la balade à vélo. Bref, rien que ça suffit à décompresser " reprend Christophe.

Un lac de 19 hectares sous les yeux, au réveil
Un lac de 19 hectares sous les yeux, au réveil © Radio France - Nicolas Blanzat

Notre coeur de métier, c'est ça, faire partager un plaisir

Y a-t-il un acte solidaire dans ce séjour ? " Dire qu'on est venu rien que pour relancer les hôteliers serait mentir. Mais ce serait dommage que ça n'existe plus. Alors, quelque part, si on peut participer à aider, on le fait sans problème ". " Merci " répond Carl Bonnefons, directeur adjoint de l'établissement aux 71 chalets avec une cabane suspendue avec vue sur le lac et le soleil levant. " Il est malheureusement caché, mais on a le sourire ! " embraye-t-il, la faute au masque, mais enfin il y a de nouveau un peu de monde ici. " Ca met du baume au coeur ! Notre coeur de métier, c'est ça, faire partager un plaisir. Regardez ! 19 hectares de lac, 15 hectares de nature, et je ne parle même pas des Monédières qui, à elles seules, sont un parc naturel formidable avec tous les départs de randonnée ".

La cabane perchée dans les arbres offre une vue sur le lac et le lever de soleil
La cabane perchée dans les arbres offre une vue sur le lac et le lever de soleil © Radio France - Nicolas Blanzat

Coeur de métier de nouveau palpable peu à peu. " On ne sera pas complet ce week-end, malheureusement " poursuit-il alors que l'établissement peut en temps normal recevoir au moins 400 personnes, " mais on sera aux alentours des 40 personnes peut-être. D'autant que les gens font tout à la dernière minute, on le voit bien avec le téléphone qui sonne sans cesse depuis deux jours pour prendre les informations ". Cela ira encore mieux quand les autorités auront donné la permission de rouvrir les deux piscines, les demandes sont en cours. Il y a aussi le restaurant lui toujours fermé jusqu'au 2 juin dans l'attente des prochaines annonces du Premier ministre sur le déconfinement. Quelques frustrations subsistent donc, aussi pour le gérant que pour le client, mais " il y a 15 jours annoncés de beau temps. Alors, on va tout miser sur une belle reprise " et faire du mieux possible avec les règles à respecter.

Réouverture imminente des piscines ?
Réouverture imminente des piscines ? © Radio France - Nicolas Blanzat
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu