Économie – Social

EN IMAGES - Le Mont-Saint-Michel redevient une île

Par Bénédicte Courret et Julien Pasqualini, France Bleu Armorique, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) mardi 22 juillet 2014 à 19:22

Le Mont-Saint-Michel redevient une île
Le Mont-Saint-Michel redevient une île © Bénédicte Courret - Radio France

Le tout nouvel accès au Mont-Saint-Michel (le pont-passerelle) s'est ouvert aux piétons ce mardi. "La Merveille" redeviendra ainsi une île quelques jours par an.

Ce mardi, ça ne saute pas encore aux yeux que le Mont-Saint-Michel est redevenue une île. Il fait grand soleil, c'est la pleine saison et le ballet des navettes, des maringotes et des piétons est quasi-ininterrompu sur la vieille digue-route construite au 19e siècle. Oui, l'accès au pont-passerelle est ouvert aux piétons mais le chantier d'aménagement n'est pas encore terminé. Et la présence des tractopelles et autres engins de travaux reste une gêne dans le paysage. Mais cela n'empêche pas d'emprunter cette passerelle toute de bois et de métal qui relie le Mont-Saint-Michel et le continent sur environ 800 mètres.

Et pour les premiers visiteurs qui tentent l'expérience, le résultat est à la hauteur des attentes. Terminé les accès piétons parfois inconfortables de la digue-route. Deux larges trottoirs de bois bordent les voies qui seront plus tard réservées aux navettes. La passerelle offre une large vue sur le Mont et ses alentours. "Il fait beau et cela aurait été dommage de repartir dans une navette" remarque un visiteur picard. Sa compagne se souvient d'être venue ici lorsqu'elle était enfant, depuis, les choses ont bien changé : "toutes les voitures étaient garées au pied du Mont ".

VIDEOS

Laurent Beauvais, président du Syndicat mixte de la baie du Mont-Saint-Michel (et de la région Basse-Normandie) insiste : "C'est l'année prochaine que l'on pourra vraiment observer le rétablissement du caractère maritime du Mont. " Le rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel sera définitif à l'été 2015 après dix ans de travaux et 230 millions d'euros de budget (dont 184 millions d'investissements publics directs).

Ouverture du pont-passerelle du Mont-Saint...par francebleu-nordnormandie > "Un environnement plus naturel" - Laurent Beauvais

* Le chantier a fait polémique sur le Mont-Saint-Michel mais l'un des commerçants meneurs de la fronde semble rasséréné. Au comptoir de sa boutique de souvenirs du Mont, Emmanuel Conan voit défiler les clients et l'inquiétude a laissé la place à l'optimisme. Pour lui, cette passerelle est une "très bonne nouvelle. Ça va redorer l’image du Mont-Saint-Michel* ".

Ouverture du pont-passerelle du Mont-Saint...par francebleu-nordnormandie De l'autre côté de la rue principale du Mont, Patrick Gaulois, ancien maire (entre 2001 et 2008) et patron de trois hôtel-restaurants, est plus partagé. Il cherche dans son bureau un document qu'il veut nous montrer. Il s'agit d'un calendrier prévisionnel. La fin des travaux était prévue en 2009 selon ce calendrier. Voilà pourquoi il affiche une certaine méfiance. Même s'il admet que les visiteurs sont plus nombreux que la saison passée.

Ouverture du pont-passerelle du Mont-Saint...par francebleu-nordnormandie Enfin, sur la passerelle, deux habitants du Mont-Saint-Michel se tiennent parmi les élus et les journalistes venus nombreux. Faciles à repérer, ils sont perchés sur leurs vélos. Les bicyclettes sont interdites sur le pont-passerelle et, pour eux, c'est une aberration. Jean-Yves et Inès sont indignés et bien décidés à se faire entendre.

Infos pratiques :

Un parking de 4.000 places situé à trois kilomètres du monument historique est desservi par des navettes. Le stationnement est payant (12,30 euros pour 24h) et gratuit le soir entre 19h et 2h du matin (plus de précisions sur le site internet du Mont-Saint-Michel).

À lire aussi :

Mont-Saint-Michel : le pont-passerelle ouvre aux piétons**** **** L'accès au Mont-Saint-Michel plus facile mais aussi plus cher Mont-Saint-Michel : les calèches de Véolia condamnées à 1,1 million d'euros d'amende Le Mont-Saint-Michel à la reconquête des touristes