Économie – Social

EN IMAGES - Manifestation au Mans contre la loi travail

Par Marion Chantreau, France Bleu Maine jeudi 31 mars 2016 à 13:01

Les manifestants contre la loi travail au Mans demandent le retrait du projet
Les manifestants contre la loi travail au Mans demandent le retrait du projet © Radio France - Marion Chantreau

Plus de 5000 personnes ont manifesté ce matin au Mans, salariés, étudiants, chômeurs, retraités, pour le retrait du projet de loi travail. Davantage de monde que lors de la mobilisation du 9 mars.

Ils étaient 15 000 manifestants, selon la CGT, dans les rues du Mans ce matin, 5000 selon la police. La manifestation contre le projet de loi travail El Khomri, à l'appel de la CGT, FO, FSU, l'Union syndicale Solidaires et l'Unef, est partie du palais des congrès du Mans ce jeudi.

Départ de la manifestation près du Palais des congrès et de la culture - Radio France
Départ de la manifestation près du Palais des congrès et de la culture © Radio France - Marion Chantreau

Les manifestants sont partis à 10h00, direction le Quai Louis Blanc via la rue Pasteur, puis le tunnel, l'av. Mendès France, l'av. de Gaulle pour un final place des Jacobins.

Des lycéens de Sablé sur Sarthe dans les rangs des manifestants  - Radio France
Des lycéens de Sablé sur Sarthe dans les rangs des manifestants © Radio France - Marion Chantreau
"Nous sommes près de 15 000" scande la CGT - Aucun(e)
"Nous sommes près de 15 000" scande la CGT - Marion Chantreau
Sous la pluie, défilé contre un projet de loi qui témoigne "d'un malaise social" - Radio France
Sous la pluie, défilé contre un projet de loi qui témoigne "d'un malaise social" © Radio France - Marion Chantreau

Le projet de loi travail : "un texte favorable au patronat et insuffisamment protecteur pour le salarié", voilà ce qu'on entend dans le défilé où l'on dénonce "la flexibilité à outrance du travail".

"Ce n'est pas un baroud d'honneur, c'est le début de la contestation", explique Oriane May étudiante et porte-parole de l'UNEF au Mans

Oriane May, étudiante, membre du syndicat l'UNEF

Pascal, salarié, dénonce la précarisation du travail et la flexibilité accrue

La mobilisation a pris fin vers 12h00. Le cortège s'est retrouvé place des Jacobins pour écouter la prise de parole de l'intersyndicale.

Jeunes, salariés, chômeurs, retraités unis contre le projet de loi travail - Aucun(e)
Jeunes, salariés, chômeurs, retraités unis contre le projet de loi travail - Marion Chantreau

Les syndicats appellent d'ores et déjà à un nouveau rassemblement le samedi 9 avril si rien ne bouge, afin de peser sur le débat parlementaire, qui commencera le 3 mai dans l’Hémicycle.