Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

EN IMAGES - Pas de trêve de Noël pour la maraude du Samu social de Dijon

-
Par , France Bleu Bourgogne

Ils n'ont pas passé le réveillon de Noël à table mais dans le camion de maraude de la Croix Rouge Française. Cinq bénévoles de l'association s'étaient portés volontaires pour préparer et distribuer des repas aux sans-abris dans les rues de Dijon.

Les bénévoles de la Croix Rouge Française mobilisés même le soir du réveillon de Noël à Dijon.
Les bénévoles de la Croix Rouge Française mobilisés même le soir du réveillon de Noël à Dijon. © Radio France - Faustine Mauerhan

Dijon, France

Pour eux le réveillon a été moins gargantuesque, mais tout aussi chaleureux. Ce lundi 24 décembre, cinq bénévoles de la Croix Rouge Française ont assuré la maraude de nuit de l'association. Pas de trêve pendant Noël, ils ont préparé et distribué un repas chaud à une soixantaine de sans-abris dijonnais. Et pour l'occasion, ils avaient préparé un menu spécial fête.

"Comme tous les soirs d'hiver, on propose de la soupe, des sandwich et du café, détaille ainsi Pierre, salarié de l'association et bénévole pour le SAMU social depuis deux ans, mais un chocolatier de Dijon nous a aussi donné des chocolats, des papillotes et des donateurs nous ont amené des clémentines." Un petit geste très apprécié par les bénéficiaires comme Christophe qui regrette "les huîtres et le foie gras, mais ce n'est pas si mal", sourit le sans-abris.

Soirée "zéro refus"

Les bénévoles ont même pris le temps de décorer le coffre du camion où se retrouvent les SDF avec quelques guirlandes. Un petit geste naturel pour Pascale, bénévoles depuis la rentrée de septembre mais déjà prête, donc, à laisser sa famille se débrouiller le soir du réveillon pour remplir sa mission : "ils font le réveillon à la maison et moi je les retrouverai demain. Pour rien au monde j'arrêterais les maraudes", explique encore cette mère de famille, fonctionnaire à la mairie de Longvic. "C'est des moments durs évidemment, quand il faut laisser quelqu'un à la rue parce qu'il n'y a plus de place en foyer, mais c'est aussi tellement enrichissant. la plupart ne veulent que de la chaleur humaine en fait. On est là pour ça surtout, résume celle que les sans-abris appellent déjà par son prénom. Discuter, créer du lien."

Surtout que ce soir, les services de l'État on décrété la soirée "zéro refus". "On s'est organisé avec les centres d'accueil pour augmenter le nombre de place, se félicite Nicolas Nibourel, directeur départemental délégué des services de la cohésion sociale de la Côte-d'Or, et personne ne restera à la rue faute de solution."

>>> La Croix Rouge a toujours besoin de bénévoles, notamment pour ses maraudes d'hiver. N'hésitez pas à les contacter au 03 80 73 94 98

Pierre et Pascale préparent les sandwichs qu'ils distribueront aux SDF lors de la maraude du SAMU social. - Radio France
Pierre et Pascale préparent les sandwichs qu'ils distribueront aux SDF lors de la maraude du SAMU social. © Radio France - Faustine Mauerhan
Pierre et Adrien chargent le camion de maraude du SAMU social avant de partir en distribution. - Radio France
Pierre et Adrien chargent le camion de maraude du SAMU social avant de partir en distribution. © Radio France - Faustine Mauerhan
Choix de la station

France Bleu