Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

EN IMAGES - Retraites : plusieurs milliers de manifestants en France contre la réforme

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Les militants syndicaux et les "gilets jaunes" étaient souvent côte à côte ce samedi dans les manifestations organisées dans plusieurs villes de France contre la réforme des retraites.

 Les cortèges ont souvent réuni "gilets jaunes" et militants syndicaux comme à Valence, dans la Drôme.
Les cortèges ont souvent réuni "gilets jaunes" et militants syndicaux comme à Valence, dans la Drôme. © Radio France - Quentin Perez de Tudela

Plusieurs milliers de personnes ont marché contre la réforme des retraites ce samedi 7 décembre 2019 partout en France. Les cortèges ont souvent réuni "gilets jaunes" et militants syndicaux. Des manifestations parfois tendues comme à Nantes où environ 500 casseurs cagoulés et habillés en noir se sont retrouvés en tête du cortège qui comptait quelque 2.800 personnes selon la préfecture. Une partie des manifestants a attaqué la préfecture en jetant des projectiles, bouteilles et pavés. La CGT - qui organisait le rassemblement - a fini par appeler les manifestants à se disperser.

D'autres cortèges ont été plus paisibles. Ils étaient plus d'un millier à se retrouver dans le calme à Limoges. À Avignon, environ un millier de personnes ont marché contre le chômage et la précarité et pas d'incidents. Et à Marseille 1.800 personnes selon la préfecture de police, plusieurs milliers selon les organisateurs, ont défilé dans le calme "pour la justice sociale" à l'appel de La France Insoumise et la CGT. 

1.800 personnes selon la préfecture de police à Marseille, plusieurs milliers selon les organisateurs, ont défilé dans le calme "pour la justice sociale" . - Radio France
1.800 personnes selon la préfecture de police à Marseille, plusieurs milliers selon les organisateurs, ont défilé dans le calme "pour la justice sociale" . © Radio France - Bruno Blanzat

À Rouen, à Cherbourg, au Mans, à Laval, à Strasbourg, à Poitiers ou encore à Valence on ne comptait pas plus de 500 personnes dans les cortèges où les syndicalistes distribuaient des tracts appelant à la mobilisation pour la grève prévue le 10 décembre. 

À Dijon, "gilets jaunes" et militants syndicaux ont scandé des slogans anti-consommation devant les boutiques de grandes enseignes. À Auxerre, les manifestants mobilisés pour distribuer des tracts dans une zone commerciale l'affirmaient ce samedi après-midi : "Nous sommes dans une convergence des luttes". Les "gilets jaunes" de Bergerac, en Dordogne, comme ceux rencontrés à Caen, avaient également ce projet en tête.

A Paris, plusieurs milliers de "gilets jaunes" se sont rassemblés dans la matinée et quelques affrontements se sont produits entre manifestants et policiers.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu