Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - Sur l'île de Ré, le camping Sunêlia Interlude s'active pour la réouverture

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

Les campings pourront rouvrir dès ce mardi. Mais entre le nettoyage des mobile-homes, le taillage des haies, le remplissage des piscines, certains gérants ont encore besoin de temps. Au Bois-Plage, sur l'île de Ré, le camping Sunêlia Interlude s'active pour pouvoir ouvrir d'ici trois semaines.

Sophie Ravet, directrice du camping Sunêlia Interlude, aux côtés de Sunny, la mascotte
Sophie Ravet, directrice du camping Sunêlia Interlude, aux côtés de Sunny, la mascotte © Radio France - Marine Protais

Depuis deux mois et demi, pas de clients, pas de passage, le calme absolu et la nature qui a largement repris ses droits dans les allées du camping Sunêlia Interlude du Bois-Plage-en-Ré.

Après deux mois de confinement, les haies et les buissons ont d'être rafraîchis
Après deux mois de confinement, les haies et les buissons ont d'être rafraîchis © Radio France - Marine Protais

En dix ans, Sophie Ravet, la directrice de ce camping de sept hectares n'a jamais vu ça. "Je jamais vu autant d'herbe, j'ai l'impression d'être dans des champs en pleine campagne !" La jeune femme de 37 ans ne dispose pas du matériel nécessaire pour s'attaquer à la tonte et au taillage. Elle a donc dû louer tracteurs et débroussailleuses.

Depuis dix semaines, la famille de Sophie Ravet a le camping pour elle-seule
Depuis dix semaines, la famille de Sophie Ravet a le camping pour elle-seule © Radio France - Marine Protais

Outre le jardinage, il faut aussi s'affairer au nettoyage des 210 mobile-homes. Avec la crise sanitaire, cela prend deux fois plus de temps. Il faut passer les surfaces planes aux produits désinfectants ou virucides. Pour le sol, ça se complique. 

Le gros hic, c'est qu'on n'a plus le droit de passer l'aspirateur ni le balai dans les hébergements. On va devoir nettoyer les sols avec des lingettes qui attrape la poussière. Mais ça ne va pas être pratique. On est en bord de mer, les clients ramènent beaucoup de sable dans les mobile-homes. - Sophie, gérante du camping

Avec la crise sanitaire actuelle, la propreté est devenue la priorité de cette gérante. Pour faire respecter les gestes barrières, Sophie a installé des affiches un peu partout dans le camping.

Le rappel des gestes barrières est affiché à l'accueil, près de la piscine ou encore des aires de jeux
Le rappel des gestes barrières est affiché à l'accueil, près de la piscine ou encore des aires de jeux © Radio France - Marine Protais

Sophie en est persuadé, "l'été 2020 n'aura rien à voir avec l'été 2019". Mais elle veut faire en sorte que ses clients passent malgré tout des vacances inoubliables. Pour ça, la piscine est essentielle, même si elle n'est pas encore prête. 

La pataugeoire et le grand bassin extérieur doivent être vidés, nettoyés et remplis avec de l'eau claire
La pataugeoire et le grand bassin extérieur doivent être vidés, nettoyés et remplis avec de l'eau claire © Radio France - Marine Protais

La question des transatsn'a pas encore été tranchée. Devront-ils être espacés d'un mètre ? Les clients devront-ils les réserver ? Sophie attend de recevoir le protocole sanitaire pour décider. Le sauna, le hammam et le jacuzzi en revanche resteront fermés tout l'été pour éviter tout risque de propagation du virus dans un endroit clos. Pour les activités physiques et sportives en revanche, elle a déjà pensé à tout.

Avant d'accéder aux aires de jeux, les enfants devront se désinfecter les mains
Avant d'accéder aux aires de jeux, les enfants devront se désinfecter les mains © Radio France - Marine Protais

Les jeux, balançoires, toboggans seront accessibles aux enfants, à une condition : se désinfecter les mains. Des bornes de gel hydroalcoolique vont donc être installées à l'entrée des aires de jeux. 

Les sports de raquette seront autorisés
Les sports de raquette seront autorisés © Radio France - Marine Protais

En journée, la majorité des loisirs seront maintenus. Mais Sophie veut privilégier les sports qui ne nécessitent pas de contact physique : les tirs au but, la pétanque ou encore le tennis de table, à condition que chacun dispose de sa raquette et/ou que le manche soit régulièrement désinfecté.

Reste la question des animations, notamment le soir. Fini les soirées dansantes et soirées mousse, "à moins qu'on dessine des cercles au sol et que chacun reste dedans", propose Sophie, moyennement emballée. Mais la jeune femme a tout pensé. Désormais, il n'y aura plus de rendez-vous le soir autour de la scène. C'est l'animation qui viendra aux clients. 

La dizaine de membres de l'équipe organisera des parades en musique dans les différents quartiers de mobile-homes. "Les clients pourront ainsi danser sur leurs terrasses, profiter de la soirée, tout en respectant les gestes barrières", assure Sophie, puisque les animateurs se trouveront à une dizaine de mettre des hébergements.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess