Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES- Vendanges 2020 en Champagne : premiers coups de sécateurs dans plusieurs communes

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Le coup d'envoi des vendanges a été donné ce jeudi 20 août dans plusieurs communes viticoles de la Marne. Des vendanges historiquement précoces cette année en Champagne et dans un contexte de crise sanitaire.

Des vendangeurs dans les vignes à Brimont dans la Marne.
Des vendangeurs dans les vignes à Brimont dans la Marne. © Radio France - Sophie Constanzer

Les vendanges sont historiquement précoces en Champagne cette année puisque certaines communes dans l'Aube ont pu commencer dès lundi. Et ce jeudi 20 août, la récolte a débuté dans la Marne dans plusieurs communes de la montagne de Reims et du massif de Saint Thierry. Reportage à Saint Brimont où les vendanges ont commencé dans les parcelles de la propriété des Hotte-Schmitt pour les cépages pinot noir et meunier dans un esprit très familial. 

"J'ai toujours considéré les vendanges comme mes vacances donc c'est mon premier jour de vacances, quelque soit le temps qu'il fasse très chaud, qu'il pleuve, c'est un moment de liberté et franche rigolade aussi", souligne Brigitte qui fait de la cueillette ici depuis 37 ans qui rajoute "mais c'est la première année que je les fais aussi tôt, jamais j'ai vendangé un 20 août !"

Les vendanges ont débuté ce jeudi 20 août dans les vignes à Brimont.
Les vendanges ont débuté ce jeudi 20 août dans les vignes à Brimont. © Radio France - Sophie Constanzer
Vendanges en Champagne : de plus en plus précoces
Vendanges en Champagne : de plus en plus précoces © Radio France - Rachel Noel - Infogram

Moins de vendangeurs que les années précédentes 

En raison d'un rendement commercialisable 2020 fixé à 8000 kilos par hectare en Champagne -en forte baisse-, beaucoup de grappes devraient rester sur pieds dans les parcelles. Moins de raisin à ramasser, conséquence : moins de saisonniers par rapport aux années précédentes en Champagne. Ce qui se vérifie chez les Hotte-Schmitt. "La vendange c'est la finalité de l'année, c'est notre moment de joie et se dire qu'on est 17 au lieu de 25 c'est aussi toute une ambiance qui change", regrette Blanche Marie. 

Et ce n'est pas forcément facile à voir non plus pour François-Xavier, le frère en charge du travail dans les vignes tout au long de l'année : "quand on travaille à peu près 500 heures par hectare et qu'au final on va mettre des raisins par terre c'est toujours dur... on avait peur que ce soir 7000 kilos". 

Reportage dans les vignes à Brimont au nord de Reims.

Des règles sanitaires à respecter

Il y a aussi le contexte de la crise sanitaire avec des règles strictes à respecter, et notamment le port du masque quand les saisonniers sont regroupés. Un masque, en travaillant sous 34 degrés ce jeudi à Brimont, difficile voir impossible à porter. "On a du mal ! C'est vrai qu'on a du mal à respirer, il fait chaud, peut être qu'on le supportera mieux quand il fera moins chaud mais on le met quand on est plusieurs rapprochés faut s'y faire! ", souligne Nadine. Mais malgré les règles sanitaires, pas question dans la famille Hotte-Schmitt de déroger au repas convivial le midi. Une grande tonnelle a été louée pour manger à l'extérieur et ainsi éviter trop de contacts. 

Le raisin est particulièrement beau cette année.
Le raisin est particulièrement beau cette année. © Radio France - Sophie Constanzer

De son côté, Yves Couvreur, président de la Fédération des vignerons indépendants (400 adhérents) reconnaît que les règles sanitaires sont des contraintes importantes pour les petites exploitations. Il a lui même commencé ce jeudi 20 août les vendanges dans ses vignes à Rilly-la-Montagne. "Il a fallu mettre en place une signalétique, on leur donne un masque le matin, un l'après midi, avec pour consigne dès qu'ils arrivent dans une salle commune ou qu'ils montent dans un véhicule de porter le masque, des bidons pour se laver les mains, le gel... ils viennent avec leurs repas, on va faire le maximum ! ça rajoute un peu de stress parce qu'on est pas habitués à tout ça mais on va faire un maximum attention", explique Yves Couvreur. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess