Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

EN IMAGES - Visite du futur hôtel Marriott "la Caserne Chanzy" à Reims

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

C'est l'un des grands chantiers de 2019 à Reims, la construction par le leader mondial de l'hôtellerie d'un hôtel de luxe en face de la cathédrale de Reims. L'ouverture de l'établissement est prévue en juin dans cette ancienne caserne de pompiers. Visite.

Principal atout selon le directeur général : la vue sur la cathédrale bien sûr.
Principal atout selon le directeur général : la vue sur la cathédrale bien sûr. © Radio France - Sophie Constanzer

Reims, France

Les travaux de l'hôtel de luxe du groupe Marriott à Reims sont actuellement dans leur dernière ligne droite, puisqu'il doit ouvrir ses portes dans moins de trois mois, au courant du mois de juin. Le groupe Marriott, leader mondial de l'hôtellerie, avait donné le coup d'envoi des travaux en juin 2017 dans un lieu emblématique de la ville : dans l'ancienne caserne de sapeurs pompiers Chanzy, avec une vue imprenable sur la cathédrale Notre Dame de Reims

90 employés actuellement sur le site pour les travaux 

Dans ce bâtiment de 5500 mètres carrés, on démarre la visite au rez de chaussée, avec la réception et juste à côté le futur restaurant, qui donnent tous deux sur une cour intérieure. L'objectif dès le départ était de garder les éléments d'architecture de l'ancienne caserne des pompiers Chanzy construite dans les années 20, à deux pas de la cathédrale. La brasserie s'appellera d'ailleurs "la Grande Georgette", du nom de la grande échelle des sapeurs pompiers de l'époque, et comptera 80 places à l'intérieur et 80 places en terrasse. 

L'ancienne tour de séchage et l'escalier de la caserne ont été conservés.  - Radio France
L'ancienne tour de séchage et l'escalier de la caserne ont été conservés. © Radio France - Sophie Constanzer

La moitié des chambres de l'hôtel ont une vue sur la cathédrale

L'ancienne tour de séchage des sapeurs pompiers de Reims trône au milieu de la cour intérieure : "elle sera accessible, en tout cas visuellement, par les clients de l'hôtel ou par ceux qui viendront prendre une boisson", souligne le directeur général de l'hôtel Frédéric Bonomo. Et le vrai grand atout de l'hôtel c'est bien sur la vue : la moitié des 89 chambres de l'établissement donnent sur la cathédrale, dont les 17 suites. Les suites situées au 5 ème étage ont toute une terrasse avec vue imprenable sur la cathédrale, tout comme les grandes suites situées au 4 ème étage. "Là on est sur des chambres qui seront à plus de 500 euros la nuit", explique Frédéric Bonomo, 

Au milieu de la cour intérieure de l'hôtel, l'ancienne tour de séchage sera visible du public.  - Radio France
Au milieu de la cour intérieure de l'hôtel, l'ancienne tour de séchage sera visible du public. © Radio France - Sophie Constanzer

Visite guidée avec le directeur général de l'hôtel.

55 emplois crées d'ici le mois de juin 

Le recrutement du personnel a déjà commencé, notamment pour les managers, et au total, ce sont près de 55 emplois directs qui doivent être crées d'ici le mois de juin selon le directeur général Frédéric Bonomo. Une journée de recrutement sera organisée le 17 avril prochain. Et tout doit être prêt pour la venue de la commission de sécurité le 18 juin. L'ouverture de la "Caserne Chanzy" est donc prévue dans les jours qui suivent. 

Le restaurant comptera 80 places intérieur et 80 places en terrasse.  - Radio France
Le restaurant comptera 80 places intérieur et 80 places en terrasse. © Radio France - Sophie Constanzer
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu