Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Evron : la commune se renouvelle pour devenir une "Petite ville de demain"

-
Par , France Bleu Mayenne

Le conseil départemental de la Mayenne a signé ce mardi 23 mars une convention avec la Banque des territoires dans le cadre du plan de l'Etat "Petites villes de demain". 15 communes de moins de 15 000 habitants, dont Evron, bénéficieront d'une aide financière pour redynamiser leurs centres-bourgs.

La gare d'Evron ne délivre plus de billets de train depuis le 6 décembre
La gare d'Evron ne délivre plus de billets de train depuis le 6 décembre © Radio France - Gildas Menguy

C'est officiel : quinze communes de la Mayenne vont bénéficier du plan de l'Etat "Petites villes de demain". Le conseil départemental a signé, ce mardi 23 mars, une convention avec la Banque des territoires pour leur permettre de dynamiser leurs centres-villes, pour une enveloppe de 540 000 euros sur trois ans.

"On n'attire pas les gens d'aujourd'hui avec les villes d'hier"

Parmi ces petites villes, Evron, qui compte un peu plus de 7 000 habitants. "Grâce à ce dispositif, on va pouvoir rénover la commune pour la rendre plus attrayante", explique Joël Balandraud, le maire d'Evron. "On a beaucoup de métiers qui manquent de main-d'oeuvre, donc il faut attirer des jeunes pour combler ce manque.  Beaucoup de gens ne se posent pas la question de venir dans nos petites villes, parce qu'à 20 ans on a plus souvent envie d'aller travailler à Paris, à Rennes ou à Nantes. Mais on a plein d'opportunités chez nous, et il faut les mettre en valeur."

Pour cela, Joël Balandraud a fait un constat : il faut repenser la ville quasiment de fond en comble. "On n'attire pas les gens d'aujourd'hui avec les bâtiments ou avec les villes d'hier", reconnaît le maire. "Les grosses urbanités, ce sont des villes qui se sont révolutionnées. Par exemple, les services alimentaires ont changé. A Paris, on ne mange plus aujourd'hui comme on mangeait il y a vingt ans. Aujourd'hui, à Evron, il y a les mêmes restaurants qu'il y a vingt ans."

Rénovation du quartier de la gare

La ville d'Evron va notamment utiliser cette aide pour rénover le secteur de la gare, où une friche industrielle empêche le quartier d'attirer des habitants. _"_On a la chance d'avoir une gare qui permet aux gens qui travaillent au Mans ou à Laval de venir habiter à Evron. Donc il faut absolument rénover le quartier pour le rendre plus dynamique et donner aux gens l'envie d'y habiter !"

Pour Joël Balandraud, le dispositif "Petites villes de demain" ne sera pas uniquement bénéfique pour sa commune, mais pour tout le territoire de la Mayenne. "Le département entier souffre d'un déficit d'attractivité. Mais si on développe certaines de nos petites communes, c'est tous les autres villages autour qui vont aussi devenir attractifs", explique le maire. La rénovation du quartier de la gare d'Evron a déjà commencé. Mais Joël Balandraud veut également rénover le centre-bourg pour redynamiser ses commerces et en attirer de nouveaux. Le projet devrait se mettre en route dès le mois de juin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess