Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

En Mayenne, l’ancienne sous-préfecture à vendre à 800.000 euros

mercredi 26 juillet 2017 à 6:00 Par Armêl Balogog, France Bleu Mayenne et France Bleu

Le Conseil départemental de la Mayenne a mis en vente les anciens bâtiments de la sous-préfecture de Château-Gontier. Le domaine fait plus de 6.000 mètres carrés et coûte 800.000 euros. Lundi 24 juillet, ça fait quatre mois qu’iI attend d’être acheté.

Le Conseil départemental de la Mayenne vend l'ancienne sous-préfecture de Château-Gontier
Le Conseil départemental de la Mayenne vend l'ancienne sous-préfecture de Château-Gontier © Radio France - Armêl Balogog

Château-Gontier, France

Derrière les hauts murs et le portail vert, l’ancienne maison du sous-préfet de Château-Gontier attend les acheteurs potentiels. A l’intérieur, des grandes pièces vides, depuis la vente de ses meubles, deux semaines auparavant.

Un beau patrimoine à vendre à Château-Gontier

Ce qui frappe, c’est la grandeur du bien, insoupçonnée depuis l’extérieure. De hauts plafonds, des pièces d’une trentaine de mètres carrés au rez-de-chaussée, huit chambres réparties sur deux étages, quatre salles de bain, une cuisine aménagée, et un grand sous-sol composent les 548 mètres carrés de la maison bourgeoise, construite en 1842.

A peu près en face d’elle, s’érige une dépendance de 212 mètres carrés. Les anciens bureaux de la sous-préfecture, maintenant installés dans une Maison de l’Etat, quelques kilomètres plus loin. Elle a été construite en 1857.

Rez-de-chaussée, étage et grenier. Les pièces sont tantôt en enfilade, tantôt rattachées par un couloir, et reliées par plusieurs escaliers. "Des petites pièces, des petites cachettes", s’amuse Julie Ducoin, conseillère départementale de la Mayenne, sur le canton de Meslay-du-Maine.

C’est ce côté sympa des vieilles maisons, c’est un peu un labyrinthe. – Julie Ducoin, conseillère départementale de la Mayenne

Sur son extrémité gauche, quand on la regarde d’en face, est accrochée à elle une petite maison récente, datant de 1993, l’ancienne habitation du gardien. Le tout, posé sur un terrain de 6.039 mètres carrés, accolé à un lycée.

Le salon de l'ancienne sous-préfecture de Château-Gontier, mise en vente par le Conseil départemental de la Mayenne - Photo du Conseil départemental - Aucun(e)
Le salon de l'ancienne sous-préfecture de Château-Gontier, mise en vente par le Conseil départemental de la Mayenne - Photo du Conseil départemental

Beaucoup de travaux

A l’intérieur de la maison principale, certains interrupteurs posent question. Est-ce que tout est aux normes ? "Je ne pense pas", répond l’élue. La décoration est datée, salle de bain avec moquette violette, vieux papier-peint, peintures abîmées… Dans la dépendance, on trouve aussi bien du carrelage, que des tomettes ou du parquet flottant, sans grande cohérence. Les époques et les différentes occupations ont laissé des traces.

Autre chose, "le moderne veut plutôt des grandes pièces, là non", constate Julie Ducoin. Mais, si la décoration peut être changée, la construction devra plaire dans son ensemble. Tout ne peut pas être cassé à l’intérieur. "Le domaine est classé, donc l’acheteur sera soumis à quelques règles et quelques normes", explique la vice-présidente du mobilier et de l’immobilier au département.

En plus du prix d’achat évalué à 800.000 euros, les futurs propriétaires devront donc aussi prévoir un important budget travaux.

Une chambre dans l'ancienne sous-préfecture de Château-Gontier, mise en vente par le Conseil départemental de la Mayenne - Photo du Conseil départemental - Aucun(e)
Une chambre dans l'ancienne sous-préfecture de Château-Gontier, mise en vente par le Conseil départemental de la Mayenne - Photo du Conseil départemental

Le département ne l’utilise plus

C’est peut-être ce qui en a refroidi certains : après quatre mois sur le marché immobilier, le beau domaine n’a pas encore trouvé propriétaire. Pourtant, il y a eu des visites, même si Julie Ducoin ne préfère pas s’étendre sur le sujet. "Il y en a beaucoup, mais toujours pas de signature concrète."

Le Conseil départemental tient à vendre l'ancienne sous-préfecture, car "il faut absolument préserver ce patrimoine, que ça reste mayennais, ou en tout cas que ça reste utile". En plus, "c'est de l'argent qui dort", concède l'élue, alors que le département compte les centimes. Mais hors de question de le vendre à n’importe qui pour faire n’importe quoi. Le département attend de se laisser convaincre par une proposition.

L'ancienne sous-préfecture de Château-Gontier, mise en vente par le Conseil départemental de la Mayenne - Photo du Conseil départemental - Aucun(e)
L'ancienne sous-préfecture de Château-Gontier, mise en vente par le Conseil départemental de la Mayenne - Photo du Conseil départemental