Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Sarthe, la crise sanitaire fait exploser les demandes des associations caritatives

-
Par , France Bleu Maine

Les associations caritatives de la Sarthe sont unanimes. En un an, les demandes ont augmenté de 20 à 50% selon les secteurs. Il y a de plus en plus de personnes seules ou avec enfant dans la plus grande précarité. Les étudiants ne sont pas non plus épargnés.

Les files d'attente s'allongent aux restos du cœur (illustration à Coulaines)
Les files d'attente s'allongent aux restos du cœur (illustration à Coulaines) © Radio France - Christelle Caillot

Journée spéciale ce mardi sur France Bleu Maine avec les restos du cœur.  Avec le deuxième confinement, la crise sanitaire entraîne une crise économique et sociale. Les sarthois ne sont pas épargnés. Les chiffres explosent dans le département. 

Des files d'attente plus de six heures avant l'ouverture aux restos du cœur

Rien que sur la troisième semaine de ce mois de novembre, les restos du cœur ont servi l'équivalent de 35.000 repas. En temps normal, c'est 20.000. L'association compte cette année 9.000 bénéficiaires, c'est 20% de plus qu'en 2019. Elle a dû ouvrir une distribution spéciale pour les étudiants deux fois par semaine les lundis et vendredis soir sur le campus de l'université du Mans. Ils sont une centaine à chaque collecte.

De plus, les files d'attente s'allongent dans les quinze centres de distribution de la Sarthe. Certains bénéficiaires, pas peur de manquer sont déjà présents dès 7h le matin alors que la distribution ne commence que l'après-midi. Parallèlement, les restos du cœur reçoivent moins de denrées non périssables (fruits, légumes, produits laitiers) que les autres années des grandes et moyennes surfaces. 

L'entrepôt de stockage des denrées alimentaires des restos du coeur à Coulaines
L'entrepôt de stockage des denrées alimentaires des restos du coeur à Coulaines © Radio France - Christelle Caillot

Des femmes enceintes ou avec un nouveau-né sans logement ni nourriture 

Les chiffres sont également inquiétants au secours populaire de la Sarthe. L'association devrait dépasser les 20.000 personnes accompagnées sur une année. Rien que depuis le début du deuxième confinement, 6.000 personnes sont aidées contre 2.300 l'année dernière à la même période. Des familles nombreuses, et des parents isolés avec enfant. 60% des personnes aidées sont des enfants. Et le plus inquiétant, c'est que depuis ces dernières semaines, il y a beaucoup de femmes enceintes ou qui viennent d'accoucher. Elles vivent dans la rue la journée, elles n'ont pas de logement ni de quoi nourrir leur enfant.   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess