Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

En Touraine, les sites touristiques ne profitent pas tous du gros succès des 500 ans de la Renaissance

-
Par , France Bleu Touraine

Selon la dernière étude du Comité Régional du Tourisme, les professionnels parlent d'un mois de juillet tout juste satisfaisant en Touraine. En réalité, la situation varie énormément selon les endroits. Si la fréquentation s'emballe à l'Est du département, elle stagne ou progresse peu à l'Ouest.

En juillet, le château d'Azay-le-Rideau a attiré 45 570 visiteurs, soit 4% de plus qu'en juillet 2018
En juillet, le château d'Azay-le-Rideau a attiré 45 570 visiteurs, soit 4% de plus qu'en juillet 2018 © Radio France - Boris Compain

Indre-et-Loire, France

Tout juste satisfaisant, mais franchement pas exceptionnel. Voilà comment les professionnels du tourisme jugent le mois de juillet en Touraine. Depuis quelques temps, la haute-saison touristique commence toujours un peu plus tard en juillet avant de s'emballer en août. Confirmation cette année, même si la fréquentation touristique est très différente selon que l'on soit à l'Est ou à l'Ouest de Tours. 

L'anniversaire des 500 ans de la Renaissance profite surtout à l'Est Tourangeau

Chambord, Chenonceau et Amboise ont quasiment tout pris. Amboise, justement, vous le savez déjà, mais la ville de Léonard de Vinci connaît cette année une fréquentation record. Portés par l'événement des 500 ans et l'énorme campagne de promotion lancée dans le monde entier, le Château royal et le Clos-Lucé affichent 20% de touristes en plus depuis le début de l'année

Rien à voir avec la Renaissance, mais le Grand Aquarium de Touraine est lui-aussi à la fête. Situé à Lussault-sur-Loire, tout juste à côté d'Amboise, il a attiré en juillet 25% de visiteurs en plus. C'est 200 billets vendus en plus chaque jour. 

Une vague qui profite beaucoup moins aux sites touristiques de l'Ouest

A Langeais, on a fait les comptes. Si la fréquentation est jugée stable depuis le début de l'année, elle baisse de 2,5% sur le seul mois de juillet. C'est mieux pour le Château d'Azay-le-Rideau avec 45 570 visiteurs enregistrés le mois dernier soit 4% de plus qu'en juillet 2018. Quant à la forteresse royale de Chinon, pas de chiffres pour juillet, mais une fréquentation en petite hausse : +2% sur les sept premiers mois de l'année. 

Le cas particulier de la Cité royale de Loches

A Loches, on profite cette année de l'exposition Sforza, ce grand mécène de Léonard de Vinci. De quoi attirer certains visiteurs d'Amboise. On a aussi et surtout un donjon tout neuf. Il était en travaux en début d'année dernière. De quoi relativiser les très bons chiffres de fréquentation 2019. Puisque depuis le début de l'année, la Cité royale de Loches enregistre 38% de visiteurs en plus

A Saché, ce n'est pas l'année Léonard de Vinci mais bien l'année Balzac et le 220ème anniversaire de sa naissance qui profite au musée Balzac de la ville. Là-bas, on comptabilise 20% de visites en plus depuis le début de l'année.