Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Encore des progrès à faire pour consommer responsable

-
Par , France Bleu

La consommation responsable et l'économie circulaire progressent en France. Mais si certains gestes sont devenus habituels, d'autres ont du mal à s'imposer selon l'enquête de l'Observatoire société et consommation.

L'achat de produits en vrac se répand
L'achat de produits en vrac se répand © Radio France - Aurélie Lagain

Selon cette enquête* de l'ObSoCo (observatoire société et consommation) publiée mardi 8 octobre, la très grande majorité des consommateurs  (presque 80 %) s'est maintenant mise à trier et à recycler les objets et les emballages. Et ce, de façon systématique ou régulière. Six personnes sur dix affirment le faire aujourd'hui plus souvent qu'il y a cinq ans. Elles jugent que ce geste est devenu facile grâce aux infrastructures mises en place. Mais sept consommateurs sur dix ont encore des doutes sur la bonne façon de trier les emballages et notamment ceux qui sont en plastique.

Le succès du vrac

Deuxième pratique qui se répand rapidement chez les consommateurs, l'achat de produits en vrac. Plus d'un Français sur deux déclare qu'il a déjà acheté des produits sans emballage l'an dernier, que ce soit des fruits et légumes, de l'épicerie sèche, des boissons ou des produits d'hygiène et de beauté. Tout en reconnaissant que ce n'est pas toujours très pratique, ni très hygiénique et que c'est parfois plus cher. Il est vrai qu'il est plus facile d'acheter en vrac. Depuis deux ans, pour répondre à la demande croissante des clients, les grandes surfaces ont multiplié ce genre de rayons.  Cela dit, l'ObSoCo note que cette pratique est très souvent le fait de jeunes écolos "bobos".

Matériaux recyclés et récupération

Les consommateurs (80%) sont également très demandeurs d'emballages qui utilisent des matériaux recyclés et ils sont prêts à payer plus cher pour cela. Plus d'un tiers dit récupérer des objets déposés sur le trottoir, réutiliser des sacs et des contenants en tout genre, des sacs aux cartons, en passant par les bouteilles, et acheter ou vendre des produits d'occasion, à commencer par les vêtements, les livres, les DVD et les jouets.

Location et réparation à la traîne

En revanche, même s'ils se disent peu attachés à la propriété, les consommateurs français pratiquent très peu la location de vêtements, de smartphones d'électroménager ou de matériel informatique. 16 % seulement des Français ont loué un objet l'an dernier, principalement une voiture. Autre pratique qui reste très minoritaire la réparation.  Une personne sur deux a tenté de réparer son ordinateur ou son vélo. Mais dans leur majorité, les consommateurs craignent que la réparation leur coûte finalement plus cher que le rachat à neuf. 

* Enquête réalisée entre le 17 et le 31 mai 2019 auprès de 4 000 internautes représentatifs de la population française de 18 à 70 ans. Enquête réalisée pour le spécialiste du recyclage Citéo, Intermarché et DS Smith, spécialisé dans les emballages.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu