Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Enedis inspecte les lignes moyenne tension du Calvados en hélicoptère

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Dans le Calvados, Enedis compte 4 500 km de lignes électriques aériennes moyenne tension. L'ensemble du réseau est inspecté tous les trois ans à l'aide notamment d'un hélicoptère. Des observations sont faites et permettent de réparer les défauts constatés et de repérer les zones à élaguer.

Cléville, France

Tous les trois ans, les lignes électriques aériennes moyenne tension du Calvados sont passées en revue. Cela permet la mise en place d'un programme de rénovation du réseau électrique par Enedis. Ainsi, chaque année ce sont 1 500 km de lignes qui sont surveillés depuis le ciel par un hélicoptère.  "On a peu près 9 000 km de réseau moyenne tension (20 000 volt) dans le Calvados, explique William Brien attaché territorial Enedis dans le Calvados. 40% de ses lignes sont en sous terrain. Donc 60 % doivent être vérifiées. Nos lignes passent parfois à travers champs. Le passage de l'hélicoptère est alors indispensable et nous permet de préparer notre programme d'élagage puisque la végétation proche des lignes peut occasionner des coupures d’électricités."

1 500 km survolés chaque année dans le Calvados

Les arbres, les branches sont l'ennemi numéro 1 du réseau électrique. "Dans un département très boisé comme le nôtre on surveille la distance de la végétation par rapport aux lignes, précise Jacques Mahé délégué territorial Enedis dans le Calvados. On géolocalise les points précis pour que nos équipes d'élagueurs interviennent. On va aussi regarder l'usure du matériel : des isolateurs cassés, des poteaux endommagés par des animaux par exemple. Tout cela est ausculté."

Pour cela l'entreprise fait appel à une société spécialisée. L'hélicoptère survole les lignes moyenne tension à une quinzaine de mètres du sol. "On travaille à 3-4 mètres du réseau électrique à 90 km/h, en moyenne, détaille Florentin Chillou d'Air Tourraine. On est trois à bord : le pilote, un navigateur et un observateur. En fonction du défaut, si nécessaire un vol stationnaire est effectué au-dessus. On prend une photo consignée dans un rapport avec une position GPS."

Une ligne moyenne tension vu depuis l'hélicoptère affrêté par Enedis - Radio France
Une ligne moyenne tension vu depuis l'hélicoptère affrêté par Enedis © Radio France - Jean-Baptiste Marie
Choix de la station

France Bleu