Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Energie : que faire lorsque vous n'arrivez plus à payer la facture ?

jeudi 8 février 2018 à 5:07 Par Solène de Larquier, France Bleu

Avec le grand froid, la consommation d'énergie grimpe. Chauffage, électricité, gaz... que peut-on faire quand on a du mal à payer la facture ? La minute conso vous donne la marche à suivre.

L'hiver, le chauffage représente les deux tiers de la facture énergétique.
L'hiver, le chauffage représente les deux tiers de la facture énergétique. © Maxppp - PHOTOPQR/LE PROGRES

L'hiver, le chauffage représente les deux tiers de la facture énergétique. Payer sa facture peut devenir difficile. Néanmoins pas de panique, la trêve hivernale s'applique aussi à l'énergie. Du 1er novembre au 31 mars, votre fournisseur ne peut donc pas vous couper l'électricité ni le gaz. Idem pour l'eau. Par contre, il peut réduire la puissance d'énergie jusqu'à 3 kilowattheures. C'est en théorie ce qu'il faut pour faire fonctionner un radiateur, un réfrigérateur et une ampoule électrique, même si ça ne suffit pas toujours.  Mais ces réductions sont interdites si vous êtes reconnus en situaton de précarité énergétique.  Si votre fournisseur menace de moins alimenter votre compteur électrique, vous pouvez saisir le médiateur national de l'énergie. Cela peut se faire au numéro vert 0800 112 212 ou même en ligne en quelques clics. Ce médiateur s'occupe des litiges mais aussi d'informer les consommateurs sur leurs droits et sur les aides possibles.   

Quels types d'aides existent ?   

La première chose à faire c'est appeler votre fournisseur dès que vous commencez à avoir du mal à payer. EDF propose par exemple d'échelonner ses factures. L'entreprise a aussi 350 conseillers dédiés pour conseiller les clients face aux difficultés et étudier les dossiers au cas par cas. Il est important d'appeler votre fournisseur le plus vite possible car toute consommation d'énergie est due, même pendant la trêve hivernale. Et il vaut mieux éviter d'accumuler les arriérés...  Ensuite, il existe des aides financières. Pour savoir si vous y avez droit, il faut prendre contact avec les services sociaux de votre commune. Depuis le début de l'année, on peut bénéficier du chèque énergie. il fait en moyenne 150 euros pour un an. Ce chèque sert à payer une partie de vos factures énergétiques mais peut aussi aider à financer des travaux, pour installer du double vitrage par exemple. Le but étant de traiter le problème à son origine.  

Maîtriser sa facture d'énergie c'est aussi améliorer sa consommation

Il existe pleins de manières de diminuer ses dépenses en énergie. Dans les villes, le centre communal d'action sociale a même des conseillers spécialisés pour vous aider à mieux gérer l'énergie. Cela peut passer par des petites choses comme baisser le chauffage dans les pièces où l'on ne reste pas longtemps, ne pas laisser ses appareils en veille, éteindre les plaques avant la fin de la cuisson car elles continuent à chauffer. Ou même dégivrer son congélateur. Deux centimètres de givre, c'est 50 euros de plus sur la facture par an !