Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

Enfin une offre de reprise de Fibre Excellence à Tarascon

Le tribunal de commerce a reçu une offre de reprise de l'usine de pâte à papier de Tarascon (Bouches-du-Rhône). Près de 10.000 emplois sont liés à cette usine en redressement judiciaire. Le principal actionnaire canadien souhaite reprendre le site. C'est l'unique débouché des forestiers.

La filière bois attend beaucoup de la reprise de l'usine Fibre Excellence à Tarascon
La filière bois attend beaucoup de la reprise de l'usine Fibre Excellence à Tarascon - Triboulet Entreprise

L'unique offre de reprise de l'usine Fibre Excellence de pâte à papier de Tarascon sera examinée mardi par le tribunal de commerce de Toulouse. L'actuel actionnaire principal canadien a fait une offre de reprise. Il profite de l'augmentation de la demande de papier et cartons d'emballages pendant la crise sanitaire. L'actionnaire pose des conditions, notamment pour réduire les coûts sociaux et rendre l'usine rentable. L'usine de Tarascon est en redressement judiciaire. Le propriétaire a déposé le bilan le 8 octobre.

L'usine emploie 280 personnes à Tarascon. Mais en PACA, en Auvergne, dans les Alpes, en Occitanie et jusqu'en Franche-Comté, l'emploi de près de 10.000 personnes est lié à cette usine de trituration du bois pour en faire de la pâte à papier. C'est l'unique débouché des forestiers du sud de la France pour la pâte à papier. Un accord a été signé pour garantir sur le long terme l'approvisionnement de l'usine.

Nathalie Triboulet est exploitante forestière à Bedoin (Vaucluse). Elle préside la Fédération Bois Provence Alpes. L'usine de Tarascon est le seul débouché des forestiers de la région, elle défend donc le projet de reprise.

Réduire les coûts sociaux et garantir le long terme

Nathalie Triboulet souhaite que l'offre de reprise soit acceptée pour garantir un débouché aux exploitants forestiers : "la proposition de reprise pose des conditions de réductions des coûts sociaux et un moratoire de plusieurs années sur les règlements environnementaux. Nous avons mobilisé toute la filière, les exploitants, l'Office national des forêts, les communes forestières, les coopératives, les propriétaires puis sommes intervenus pour signer un accord qui garantisse l'approvisionnement en bois de cette usine sur le long terme".

Cascade de faillites à prévoir sans reprise de l'usine

L'exploitante forestière au pied du Ventoux a calculé qu'il y a "10.000 emplois dans les entreprises qui travaillent de près ou de loin avec Fibre Excellence à Tarascon". Nathalie Triboulet insiste donc pour que l'usine ne ferme pas : "Si elle ferme, ce sera des faillites en cascade. Depuis octobre, nous n'avons plus de visibilité. On ne sait pas si on va faire faillite ou pas. Il faut qu'il y ait une continuité pour recommencer à travailler comme avant"

La présidente de la fédération du bois Provence - Alpes attend beaucoup de l'audience de mardi au tribunal de commerce : "Lors des précédentes audiences, nous étions très inquiets. C'est en train de bouger. Sans offre de reprise, il n'y avait pas de possibilité de continuité de l'activité".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess