Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Ennezat : les bouchers font du rab faute de repreneur

mercredi 8 août 2018 à 16:32 Par Jean-Pierre Morel, France Bleu Pays d'Auvergne

Installés à Ennezat depuis 40 ans, Chantal et Richard Katzenfort cherchent à transmettre leur entreprise depuis plusieurs années. Mais faute de repreneur sérieux, après six mois de fermeture, ils ont repris l'activité, et lui est sorti de sa retraite.

Chantal et Richard Katzenfort cherchent un repreneur
Chantal et Richard Katzenfort cherchent un repreneur © Radio France - Jean-Pierre Morel

Ennezat, Auvergne-Rhône-Alpes, France

Derrière la vitrine où sont exposés les morceaux de viande locale et autres plats cuisinés, Richard Katzenfort a repris du service à 65 ans. "J'ai repris mon boulot, je retravaille le matin en ce moment, je revois mes clients". Depuis quinze jours, la boucherie est en effet rouverte. Car le potentiel repreneur a jeté l'éponge. "Si on était parti en prenant des coups de bâton, je ne serais peut-être pas revenu, mais là les gens sont contents, ils nous embrassent, on connaît toute la famille" apprécie l'ex retraité.

J'ai un savoir à transmettre, la boucherie, c'est mon troisième enfant..." Richard Katzenfort

"Bonjour les jeunes !". Chantal a le sens du contact, et elle a toujours un mot gentil pour ses clients. "Comment vont les parents" lance-t'elle en reconnaissant le garçon, fidèle des lieux. "Mes parents venaient déjà ici, ils avaient arrêter quelques temps, mais on est content de les retrouver".

Richard Katzenfort est sorti de sa retraite pour reprendre l'activité - Radio France
Richard Katzenfort est sorti de sa retraite pour reprendre l'activité © Radio France - Jean-Pierre Morel

Car chez Katz, c'est plus qu'une boucherie. "Je vois que depuis la réouverture, avec la boulangerie, le bar tabac, il y a à nouveau de la vie, sinon c'était mort" observe Richard. La boucherie, mais aussi la partie traiteur, l'affaire a pourtant bonne réputation dans le secteur. 

Il est temps qu'on profite aussi de la retraite..." Chantal Katzenfort

"On est ici depuis 40 ans, mais ça devient difficile d'assumer ça tous les deux" poursuit Chantal, "c'est toute notre vie, on y est très attaché, on aimerait que le nom perdure, et on espère vraiment trouver quelqu'un de compétent pour pouvoir profiter de notre retraite". En attendant, le couple fait à nouveau le bonheur des Nazadaires, mais pas seulement.