Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Entre début des négociations et manifestations, la semaine s'annonce explosive chez Airbus

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Une nouvelle semaine cruciale s'ouvre pour le groupe Airbus et pour le secteur de l'aéronautique de manière générale. Les négociations entre la direction et les syndicats commencent ce lundi. Deux manifestations sont aussi prévues cette semaine.

-
- © Maxppp - IP3 PRESS

L'annonce a eu un écho presque sans précédent la semaine dernière dans le monde de l'aéronautique. Suite à la crise du trafic aérien liée à la pandémie de coronavirus, le groupe Airbus a revu ses objectifs à la baisse et a présenté son grand plan de restructuration jeudi dernier. Au total, 5.000 emplois devraient être supprimés en France dont 3.500 rien qu'à Toulouse et dans sa périphérie, notamment sur les secteurs de Blagnac et Colomiers, là où se concentrent les principaux sites d'Airbus. 

De leur côté, les syndicats ont déjà dénoncé un plan qu'ils estiment bien trop conséquent et dévastateur pour l'économie de la région. Ils refusent en tout cas tout départ contraint. "Zéro licenciement sec", c'est un peu le credo répété par Jean-François Knepper, le délégué central du syndicat Force Ouvrière chez Airbus. 

Les négociations entre les syndicats et la direction du groupe Airbus vont donc commencer à partir de ce lundi. Elles s'annoncent déjà en partie longues et compliquées. Au total, elles devraient durer près de quatre mois. 

Deux grandes manifestations 

Après les négociations vient aussi le temps de descendre dans la rue, ce qui est plutôt inhabituel pour les salariés du secteur aéronautique, notamment chez Airbus. Cette mobilisation en dit donc déjà long sur la gravité de la situation au sein du groupe. Les syndicats FO, CFE-CGC et la CFTC appellent donc à manifester dans un premier temps devant le siège de l'avionneur ce mercredi pour une action qu'ils promettent déjà "spectaculaire". 

Une deuxième manifestation est ensuite prévue dès le lendemain jeudi 9 juillet un peu partout dans la région. La plus grosse est cependant attendue à Blagnac rond-point de Dewoitine à partir de midi. Elle s'adresse là encore aux salariés d'Airbus mais également à toutes les entreprises de l'aéronautique. Une marche est prévue jusqu'à l'aéroport. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess