Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Entre le Brexit et le Covid, les Anglais ont disparu de Dieppe

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Sur la côte, les touristes anglais sont d'ordinaire toujours présents pendant les vacances, y compris pour Noël. Depuis le Brexit, la fréquentation ralentit selon les commerçants, et cette année avec le Covid, les Britanniques ont complètement disparu.

Pour ces vacances de Noël, les commerçants ont complètement perdu leur clientèle anglaise.
Pour ces vacances de Noël, les commerçants ont complètement perdu leur clientèle anglaise. © Radio France - Benjamin Recouvreur

Dans les rues de Dieppe, pas un anglais à l'horizon. Alors que le Brexit rentrera officiellement en vigueur le 1er janvier, cela fait déjà plusieurs années que la clientèle britannique se réduit dans la ville. Les restrictions sanitaires liées au Coronavirus ont mis un coup d'arrêt très net à la traversée de la Manche. Et pendant cette période de Noël, les commerçants n'ont pas vu un anglais. 

"On a eu un peu de touristes britanniques cet été, mais là cet hiver pas du tout", confirme Florence Bloch, la gérante de Vents d'Ouest, une boutique de souvenirs de la Grand Rue. Proche du port, Arnaud est serveur dans la brasserie Tout va bien, en ce moment il propose de la vente à emporter et il fait la même observation. "D'habitude on a toujours pas mal d'anglais qui viennent passer quelques jours à Noël, là c'est zéro", explique-t-il. 

Ca pouvait représenter jusqu'à un quart de notre chiffre d'affaires en temps normal - Arnaud, serveur au Tout va bien 

Juste à côté, Frédéric, patron de l'Atelier de l'Armorique est forcé de faire le même constat. "Ce n'est pas nouveau, cette année on en voit vraiment aucun, mais ça fait plusieurs années que ça diminue", ajoute-t-il. Selon ce restaurateur, la fréquentation s'est sensiblement réduite depuis que le ferry n'arrive plus en centre ville. Puis le Brexit a encore accéléré ce phénomène. 

ECOUTEZ - Le reportage de France Bleu Normandie à Dieppe

Les touristes ne viennent plus, les Anglais installés repartent 

À écouter les commerçants de Dieppe, le Covid n'est pas du tout la seule explication à la disparition des touristes anglais dans la ville. "On le sent surtout depuis le Brexit, mais le Covid évidemment ça a tout arrêté", explique Christophe Savigny, gérant de la Torréfaction Dieppoise. Ils ont aussi vu certains de leurs clients, installés depuis peu en France repartir. "Notamment un couple dont le mari était malade, ils sont rentrés il y a quelques mois, ils préfèrent revenir chez eux. Ces histoires de Brexit ça complique tout, les gens repartent", ajoute-t-i. 

Elise Denoitte, propriétaire de trois boutiques de vêtements fait la même observation. "Avant on avait une fidèle clientèle anglaise, on ne les voit plus. Il y avait des touristes, des anglais installés ici mais aussi des Dieppois installés en Angleterre par exemple qui revenaient souvent. Ils reviennent de moins en moins.

Pour l'instant, les commerçants de Dieppe essayent de ne pas trop s'inquiéter du Brexit. "Les touristes, ça tourne, d'autres remplaceront les Anglais", pense Brigitte Savigny, la gérante de la Torréfaction Dieppoise. Des parisiens sont notamment arrivés en nombre depuis le confinement. "Ça fait un potentiel de clients important !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess