Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Eolien Offshore : General Electric change de stratégie mais Cherbourg ne devrait pas en souffrir

-
Par , France Bleu Cotentin

General Electric Renewable Energy renonce à équiper la totalité des 3 parcs éoliens offshore octroyés à l'entreprise en 2012. Les pales des éoliennes devaient être construites à Cherbourg. Mais cette annonce ne remet pas en cause le développement de l'activité éolienne sur le port de la Manche.

l'Haliade X, la plus grande éolienne au monde sera construite à Cherbourg.
l'Haliade X, la plus grande éolienne au monde sera construite à Cherbourg. - GE Renewable Energy

General Electric renonce à équiper l'ensemble des 3 parcs éoliens offshore octroyés à l'entreprise en 2012. Le groupe qui avait alors choisi Cherbourg pour la construction des pales des éoliennes l'a annoncé hier dans un communiqué. Il y a eu trop de recours contre les parcs de Courselle-sur-Mer, de Fécamp et Saint-Nazaire: trop de temps perdu. Mais General Electric se veut rassurant. Et d'expliquer en substance que depuis l'obtention des 3 parcs représentant un total de 1,5 Gigawatts, de l'eau a coulé sous les ponts, que les technologies ont évolué et que parallèlement, les projets de parcs de 10 Gigawatts se multiplient dans le monde. Dans ce contexte, équiper les 3 parcs de Courseulle, Fécamp et Saint-Nazaire n'est plus la priorité de l'entreprise qui opère un virage commercial et technologique. 

Cherbourg devrait profiter de la nouvelle stratégie technologique et commerciale de GE

General Electric s'engage tout de même à fournir les éoliennes du premier de ces parcs qui pourra être équipé, une fois les derniers recours purgés. Mais pour les autres, il cède sa place. Mais dans le même temps, l'entreprise compte accompagner les énergéticiens qui se positionnent sur les futurs plus grands parcs, avec sa toute nouvelle éolienne géante, l'Haliade X. Or, les pales de cette éolienne seront bien fabriquées à Cherbourg. le prototype de 107 mètres de long vient d'ailleurs d'être démoulé dans l'usine LM Wind Power construite sur le port et qui emploie désormais plus de 100 personnes. Pour le groupe, l'avenir de l'éolien offshore se situe dans ces grands parcs et l'activité liée à la construction des pales à Cherbourg a tout à gagner avec ce nouveau positionnement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu