Économie – Social

Eolienne : à Fécamp un outil de travail grandeur nature pour les élèves d'un lycée professionnel

Par Amélie Bonté, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) jeudi 16 avril 2015 à 11:55

éolienne fécamp 3
éolienne fécamp 3 © Radio France - Par Amélie Bonté

Le lycée Maupassant-Descartes de Fécamp a reçu mercredi, une éolienne taille réelle. Achetée par EDF et acheminée en pièces détachée du Danemark, elle va servir aux élèves qui ont une option "éolien" dans leur formation. Le parc éolien offshore au large de Fécamp doit être mis en service en 2018.

Elle est arrivée en pièces détachées du Danemark , par la route : il aura fallu 16 heures de transport. Cette éolienne est une aubaine pour les élèves du lycée professionnel Maupassant-Descartes de Fécamp en Seine-Maritime.

éolienne fécamp 1 - Radio France
éolienne fécamp 1 © Radio France - Par Amélie Bonté

"Au moins on travaille à échelle réelle, donc on va pouvoir se faire une vrai idée des métiers dans l'éolien", explique Brice, en 1ère Sciences et Technique du Développement Durable.

L'éolienne a un mât de 19 mètres de long, avec des pâles de neuf mètres . Sa puissance : 600 Kilowatts soit dix fois moins que les éoliennes qui seront installées en mer, à environ 13 kilomètres des côtes de Fécamp .

éolienne fécamp 2 - Radio France
éolienne fécamp 2 © Radio France - Par Amélie Bonté

 

Un lien étroit entre le lycée professionnel et EDF

C'est EDF qui a acheté l'outil pour le lycée. Un procédé de donnant-donnant entre l'établissement, qui forme des jeunes, et l'entreprise qui installe son parc éolien offshore à quelques kilomètres.

"Dans quelques années on aura des besoins en techniciens de maintenance, non seulement sur le site de Fécamp mais aussi sur celui de Courseulle-sur-mer et de Saint-Nazaire", détaille Nicolas Picard d'EDF Energie Nouvelle.

Grâce à l'éolienne grandeur nature, les élèves vont pouvoir tester si ils ont le vertige ou pas, les conditions de sécurité etc...

Il existe déjà des options "éolien " au sein des formations de ce lycée, qui est d'ailleurs le seul de toute la Normandie a en proposer. A partir de la rentrée, prochaine, quinze places pour des élèves de BTS seront même spécifiquement dédiées à l'éolien.

"ça sera une formation spécifique sur l'éolien terrestre, mais on a déjà l'ambition de la "mariniser", pour que Fécamp devienne un "spot" dans le domaine de la formation à l'éolien offshore, ce qui serait alors une première en France", d'après le proviseur Didier Pinel.

Cette éolienne a été accueillie en grande pompe par les élèves du lycée mais aussi les personnalités locales : Nicolas Mayer Rossignol, président de la Région Haute-Normandie , Claudine Schmidt-Lainé, recteur de l’Académie de Rouen , et Bertrand Allanic, directeur du projet éolien en mer de Fécamp pour EDF Energies Nouvelles.

éolienne fécamp 4 - Radio France
éolienne fécamp 4 © Radio France - Par Amélie Bonté

Le parc éolien offshore de Fécamp en chiffres

 

2012 : à l'issu d'un appel d'offre, le projet de parc éolien en mer au large de Fécamp a été retenu par l'Etat.2013 : débat public 2015-2020 : construction2018 : mise en service progressiveLe projet comprend 83 éoliennes pouvant fournir à terme la consommation électrique annuelle de 770.000 personnes . L'investissement représente 2 milliards d'euros .La construction des génératrices et des nacelles doit se faire à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) et celle des pales et des mâts doit s'effectuer à Cherbourg (Manche) . D'après Alstom , le maître d'oeuvre, cela va générer 1.000 emplois directs et 4.000 emplois indirects .Au bout de 25 ans d'exploitation , le parc éolien de Fécamp devrait être démantelé, les éoliennes recyclées.  

À LIRE AUSSI ►► DOSSIER | Énergies marines : un vent nouveau pour l'économie en Normandie