Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Éoliennes en mer de la baie de Saint-Brieuc : "On entre enfin dans le concret", selon le porteur du projet

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Emmanuel Rollin, le directeur du projet de parc éolien en mer de la baie de Saint-Brieuc annonce ce lundi 20 janvier que le calendrier du projet sera respecté. Selon lui, les 62 éoliennes géantes entreront en fonctionnement en 2023, leur installation débutera l'an prochain.

Le parc éolien de la baie de Saint-Brieuc doit entrer en service en 2023
Le parc éolien de la baie de Saint-Brieuc doit entrer en service en 2023 - Crédit photo Iberdrola

Cela fait 7 ans que le projet est lancé et toujours aucune éolienne en vue au large de la baie de Saint-Brieuc mais ce lundi 20 janvier, le porteur de projet "Ailes Marines" confirme son calendrier.  

Emmanuel Rollin, directeur du consortium Ailes Marines
Emmanuel Rollin, directeur du consortium Ailes Marines © Radio France - Johan Moison

On voit enfin une lumière au bout du tunnel, on entre dans le concret, assure Emmanuel Rollin, le directeur d'Ailes Marines. 

Mise en service totale en 2023

Selon Ailes Marines, le chantier d'installation débutera l'an prochain et dans 3 ans, en 2023, le parc éolien de 75 km² entrera en fonctionnement. Un parc composé de 62 éoliennes de 215 mètres de haut fabriquées au Havre et à Brest et qui devraient fournir "l'équivalent de la consommation de 835 000 habitants, chauffage compris". Le port de Lézardrieux dans les Côtes d'Armor servira, au moins dans un premier temps, de base logistique de proximité pour assurer la maintenance du futur champ d'éoliennes. "Ailes Marines" préférerait s'installer sur le port de Saint-Quay-Portrieux, "plus proche et accessible 24 h sur 24 quelle que soit la marée", mais les pêcheurs s'y opposent.

Les opposants ne désarment pas

Les opposants ne désarment pas et espèrent toujours faire capoter ce méga projet. Deux recours, notamment d'un collectif de pêcheurs, sont encore examinés par le Conseil d'Etat et la Cour de justice de l'Union européenne. 

Carte fournie par Ailes Marines
Carte fournie par Ailes Marines -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu