Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Épargne : le livret A n'a plus la cote du tout

mercredi 23 décembre 2015 à 8:35 Par Julie Guesdon, France Bleu

La Caisse des dépôts a annoncé ce mercredi un huitième mois de baisse consécutive du taux de collecte du Livret A. Impôts et Fêtes de fin d'année obligent, il y a eu un écart de 1,09 milliards d'euros entre les dépôts et les retraits d'argent en novembre.

Le taux d'intérêt du Livret A, aujourd'hui de 0,75%, doit être révisé en février
Le taux d'intérêt du Livret A, aujourd'hui de 0,75%, doit être révisé en février © Maxppp

Le Livret A a connu un huitième mois consécutif dans le rouge en novembre, les retraits d'argent ayant dépassé les dépôts, à hauteur de 1,09 milliard d'euros, selon des données publiées mardi par la Caisse des dépôts. Au total, à l'issue des onze premiers mois de l'année, la décollecte nette s'élève à 9,59 milliards d'euros. A titre de comparaison, elle avait atteint 6,13 milliards d'euros sur l'ensemble de 2014.

La tendance est généralement défavorable au Livret A dans les derniers mois de l'année, car les épargnants ont tendance à y puiser pour payer les impôts ou les cadeaux des Fêtes.

Déficit d'image du Livret A à cause d'un taux très bas

En septembre, octobre et novembre 2015, la décollecte (-5,76 milliards d'euros) se révèle toutefois moins importante que lors des trois mêmes mois de 2014 (-6,55 milliards d'euros).

Actuellement, ce produit souffre aussi d'un déficit d'image, puisque son taux est à son plus bas niveau historique (0,75%) en raison de la faiblesse de l'inflation. Il reste toutefois supérieur à ce qu'il devrait être en théorie, soit 0,50%, puisque la Banque de France avait choisi cet été de déroger à sa formule de calcul. Sa prochaine révision interviendra début février.

Fin novembre, 253,4 milliards d'euros étaient déposés sur ce produit d'épargne, un niveau encore confortable pour assurer les missions de ce livret, qui sert notamment à financer des logements sociaux.

De son côté, le Livret de développement durable (LDD) a suivi la même tendance en novembre et les retraits ont aussi été supérieurs aux dépôts, à hauteur de 210 millions d'euros. Depuis le 1er janvier, il affiche une décollecte nette de 2,09 milliards d'euros.

Ainsi, en prenant en compte le Livret A et le LDD, la décollecte nette s'élève à 11,67 milliards d'euros depuis le début de l'année, un niveau proche du record constaté en 1996 (-12,8 milliards d'euros). Au total, 353,5 milliards d'euros étaient déposés fin novembre sur un Livret A ou un LDD.

Livret A - Aucun(e)
Livret A