Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Epiphanie : des boulangers de l'Oise honorent les héros du confinement avec leurs fèves

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

Deux boulangers de l'Oise ont créé des fèves pour leurs galettes afin de rendre hommage à tous les métiers qui luttent contre le coronavirus, et remercier tous ces héros du confinement. A Bresles, ce sont les pompiers et à Agnetz, neuf professions apparaissent sur les fèves.

Le boulanger d'Agnetz (Oise) conçoit ses propres fèves en porcelaine tous les ans. Cette année, il rend hommage aux personnes mobilisées pour lutter contre le Coronavirus et en période de confinement.
Le boulanger d'Agnetz (Oise) conçoit ses propres fèves en porcelaine tous les ans. Cette année, il rend hommage aux personnes mobilisées pour lutter contre le Coronavirus et en période de confinement. © Radio France - Marine Chailloux

C'est désormais leur tradition : tous les ans, deux boulangers de l'Oise créent leurs propres fèves avec un thème qui leur est cher. Cette année, le coronavirus et le confinement se sont invités jusque dans leurs galettes. Les deux artisans rendent hommage aux héros du confinement et de la lutte face à la Covid-19. A Bresles, le boulanger Sacha Le Scornet met en avant les pompiers. A Agnetz, Jean-Luc Robert a illustré sur ses fèves neuf métiers qui ont été essentiel ces derniers mois.

777 000 galettes vendues dans l'Oise

La galette est une institution en France : 777 000 gâteaux vont être vendus par exemple rien que dans l'Oise jusqu'à la fin du mois avec leur précieux trésor : les fèves. Malheureusement elles sont fabriquées à 95% en Asie. Mais dans la boulangerie de Jean Luc Robert,  c'est différent : "Chez nous les fèves aussi sont faites en France", indique un écriteau près de la caisse. 

Pompiers, soignants, éboueurs... à Agnetz le boulanger Jean-Luc Robert honore les héros du  confinement sur ses fèves personnalisées.
Pompiers, soignants, éboueurs... à Agnetz le boulanger Jean-Luc Robert honore les héros du confinement sur ses fèves personnalisées. © Radio France - Marine Chailloux

Le boulanger est artisan or c'est-à-dire que toutes ses matières premières sont françaises et qu'il fait tout lui-même. Alors pour ses fèves, c’est pareil "J'aurais pu en commander en Chine, mais moi je voulais mettre en avant la France avant tout. Ça me coûte un euro pièce, j'en ai commandé 1200, évidemment des fèves asiatiques m'auraient coûté moins cher mais je suis sûr qu'elles vont toutes partir!" confie-t-il. 

Hommage aux soignants, aux pompiers et à tous les métiers qui luttent contre le coronavirus

Tous les ans, Jean-Luc Robert et Sacha Le Scornet commandent des fèves en porcelaine fabriquées Isère, dans la plus grande usine de France, mais ce sont toujours eux qui choisissent les illustrations. "L'année dernière, nous avions organisé un concours de dessin dans l'école maternelle d'à côté et nous avions reproduit les dessins sur nos fèves", se souvient Jean-Luc Robert. 

Hommage aux pompiers sur les fèves de cette boulangerie de Bresles (Oise).
Hommage aux pompiers sur les fèves de cette boulangerie de Bresles (Oise). © Radio France - Marine Chailloux

Cette année, l'artisan boulanger a décidé de mettre à l'honneur tous ceux qui luttent contre le coronavirus et ceux qui ont été essentiels pendant le confinement. "Je voulais remercier les soignants d'abord, puis les boulangers comme nous, les postiers, les pompiers, les éboueurs...", explique le patron de la boulangerie "La Maison Robert". A Bresles, le boulanger Sacha Le Scornet qui a choisi de rendre hommage aux pompiers est submergé de demandes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess