Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Eric Hunaut, le nouveau patron des patrons en Mayenne, veut féminiser le bureau du Medef 53

mardi 26 mars 2019 à 17:37 Par Charlotte Coutard, France Bleu Mayenne

Du changement à la tête du Medef de la Mayenne, le syndicat patronal. Samuel Tual passe la main à Eric Hunaut en tant que président.

Eric Hunaut, nouveau président du Medef de la Mayenne.
Eric Hunaut, nouveau président du Medef de la Mayenne. - Medef 53

Laval, France

Le Medef de la Mayenne change de leader. Samuel Tual, le président du syndicat patronal dans le département, démissionne de son poste. Il laisse sa place, un an avant la fin de son mandat, et cinq ans après sa nomination - un mandat de trois ans + deux ans. Le groupe Actual, le groupe d'Intérim mayennais, est en plein développement, il a doublé de taille il y a deux mois. Samuel Tual veut donc se consacrer à son entreprise. 

Un nouveau patron des patrons nommé

Son successeur a été nommé ce mardi soir. Il s'agit d'Eric Hunaut, 48 ans, le patron des entreprises Faral à Laval et Chaplain à Mayenne, Rennes, Nantes, et Quimper. Moins médiatique que son prédécesseur, il va devoir s'habituer à être sous le feu des projecteurs. Car le patron du Medef est un interlocuteur privilégié dans le département. 

"Je suis quelqu'un de simple, j'ai les pieds sur Terre, et peut-être la tête dans les étoiles".

"Je sais que ça fait partie du rôle que l'on doit avoir en tant que président du Medef, et je le ferai avec enthousiasme, mais je resterai moi-même, je ne changerai pas de personnalité. Je suis quelqu'un de simple, j'ai les pieds sur Terre, et peut-être la tête dans les étoiles, mais _je veux jouer collectif, et c'est à l'ensemble du bureau d'être visible_, et pas qu'à Éric Hunaut d'être visible. C'est quelque chose qui me tient vraiment à cœur, chaque membre du bureau devra être dans une commission, qui devra être en adéquation avec le projet de mandature. Pour moi il est important de partager, de le faire collectivement. Je m'appuierai sur l'expérience des différents présidents du Medef, mais c'est vrai que c'est quelque chose que je veux sincèrement partagé le plus possible avec les membres du bureau", explique Éric Hunaut.

"Je resterai moi-même, je ne changerai pas de personnalité", assure Eric Hunaut.

Eric Hunaut compte rajeunir et féminiser son bureau. Le bureau du Medef compte dix-huit membres, neuf seront renouvelés, avec l'entrée des quatre premières femmes dans ce bureau. Le bureau sera donc féminin à 20%, un membre sur cinq sera une femme. Eric Hunaut ne veut pas que des hommes de 50 ans dans son équipe.

"Il était important d'avoir cette diversité au sein du bureau".

"C'est une caricature parce qu'à 50 ans aujourd'hui on est jeune, mais pas aussi jeune que la jeune génération, les entrepreneurs de 20 ou 30 ans. Il était important d'avoir cette diversité au sein du bureau pour pouvoir avoir tous les échos et le rayonnement que l'on veut avoir et la façon d'aborder ces différents publics. D'avoir des nouvelles idées, pas révolutionnaires, mais en tous cas des idées différentes que ce qu'on a pu avoir par le passé. Il y a une féminisation du bureau également, pour amener de la diversité. _Ce n'est pas amener du féminin pour du féminin c'est amener de la diversité_, des moyens de pouvoir échanger. Il faut savoir s'appuyer sur le passé pour construire, et s'appuyer sur la nouvelle génération pour avancer et aller vers le futur", ajoute le chef d'entreprise.

"Ce n'est pas amener du féminin pour du féminin c'est amener de la diversité".

"Il est important d'avoir cette diversité au sein du bureau".

Éric Hunaut est donc le patron de Faral et Chaplain. Ses priorités à la tête du Medef seront le développement des très petites entreprises et des moyennes entreprises mayennaises, et d'améliorer l'attractivité de la Mayenne. La Mayenne représente 9% du poids économique des Pays-de-la-Loire.

Faral est une société industrielle de production dans l'économie circulaire, spécialisée dans la reconstruction de moteurs et de boites de vitesse pour véhicules légers. Elle compte 68 salariés. Elle a été fondée par le grand-père d'Eric Hunaut en 1932, reprise par son oncle et son père dans les années 70, lui a repris l'entreprise en 2002. Chaplain est une société industrielle de service, spécialisée dans le diagnostic, la réparation, l'entretien de véhicules, mais aussi la maintenance industrielle, pour tout ce qui est air comprimé, moteur électrique, groupe électrogène, centrale de méthanisation. Elle emploie au total 215 personnes. Eric Hunaut a repris en 2008 cette entreprise créée en 1934.

Samuel Tual, lui, va rester membre du bureau du Medef 53.