Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Essert : les habitants appelés à se prononcer sur le plan de redressement financier de la ville

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

En grandes difficultés financières, l'équipe municipale d'Essert doit mettre en place un plan de redressement financier. Les mesures sont présentées aux habitants de la commune qui sont appelés depuis le vendredi 15 janvier à donner leur avis, dans le cadre d'une concertation publique.

Les Essertois peuvent inscrire leurs commentaires sur le plan de redressement financier en mairie ou sur le site de la ville.
Les Essertois peuvent inscrire leurs commentaires sur le plan de redressement financier en mairie ou sur le site de la ville. © Radio France - Thomas Vichard

Essert est en proie à de graves difficultés financières. La nouvelle équipe municipale le révélait en juillet dernier. Pour éviter la mise sous tutelle de la commune, il fallait absolument organiser un plan de redressement financier. Il a été rédigé, et depuis le vendredi 15 janvier, les Essertois peuvent donner leur avis sur les différentes mesures proposées par la mairie. C'est le rôle de cette concertation publique, qui court jusqu'au six février prochain.

Lever 400.000 euros par an

Les options envisagées par Frédéric Vadot, maire d'Essert, doivent permettre de lever 400.000 euros par an pour rembourser les emprunts de la commune, boucler le budget ou encore investir. Quatre mesures principales doivent être mises en places dès 2021 : augmenter la taxe foncière (les impôts payés par les propriétaires sur leurs biens), renégocier la dette de la ville, revoir à la hausse les tarifs aux usagers (par exemple l'augmentation du prix de l'inscription au centre de loisirs) et la mise en place d'une taxe sur l'énergie. 

Quatre autres options sont "envisagées pour la suite du mandat", elles seront peut-être mises en place d'ici 2026. Parmi celles-ci, la mutualisation des dépenses avec d'autres communes du Grand Belfort. Enfin, sept autres mesures sont présentes dans le plan de redressement financier, mais elles sont d'ores et déjà écartées. C'est le cas par exemple de la construction d'un nouveau lotissement et d'un nouveau groupe scolaire, ou encore de la vente du patrimoine communal

Un "appel aux bonnes idées"

En bref, la Ville serre la ceinture. "On va faire dans l'obligatoire", explique Frédéric Vadot, qui ne craint pas de levée de bouclier de la part des Essertois face aux mesures présentées : "Quand on a découvert la situation on l'a rendue publique, dès les premiers jours, et on communique régulièrement dessus. Les habitants d'Essert attendaient que quelque chose soit fait. Maintenant, à eux de nous dire ce qu'ils pensent de ce qu'on leur présente, on appelle à commentaire mais aussi aux bonnes idées.

Avant d'être adopté, ce plan de redressement financier doit être voté en conseil municipal, ce doit être au plus tard au début du mois de mars. En attendant, pour prendre part à la concertation, c'est sur le site internet de la ville ou à la main dans un cahier placé à l'accueil de la mairie. 

"Ma Solution"

"Vous avez imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez repéré, comme ici, des opérations qui associent les citoyens au fonctionnement de leur collectivité ? Avec “Ma Solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess