Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"On est venu acheter les premiers cadeaux de Noël" : à Strasbourg, les commerces "non essentiels" revivent

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

La plupart des magasins ont donc ouvert hier et seront également ouverts ce dimanche ! La préfecture les a autorisés, de manière exceptionnelle, à ouvrir leurs portes. Après un mois de confinement, les commerces "non essentiels" respirent enfin... et les clients aussi !

Les commerces "non essentiels" peuvent rouvrir mais ils doivent respecter la jauge maximale de 8m2 par personne.
Les commerces "non essentiels" peuvent rouvrir mais ils doivent respecter la jauge maximale de 8m2 par personne. © Radio France - Théo Hetsch

Ce n'était pas la cohue attendue (et espérée par certains), mais c'est tout de même une réouverture qui fait du bien. Les commerces dits "non essentiels" ont pu rouvrir leurs portes ce samedi 28 novembre et pourront rester ouverts également ce dimanche 29 novembre, ainsi que tous les dimanches du mois de décembre.

Dès le début de matinée, les clients étaient au rendez-vous : "On est venu chercher des épices et le pain bio qu'on aime bien, mais qu'on n'a pas pu venir acheter depuis un mois à cause des restrictions de circulation", expliquent Thierry et Fabienne, rencontrés dans la Grand Rue. Maintenant que ces Bas-Rhinois peuvent se déplacer jusqu'à 20km, ils en profitent. "On est venu chercher également les premiers cadeaux de Noël, ça approche...".

Protocole sanitaire strict

En ce jour d'ouverture, il y avait aussi tous les clients allergiques aux commandes par internet et au "clic-and-collect". "J'avais des clientes au téléphones pendant le confinement, elles ont pré-réservé des vêtements, mais elles voulaient les essayer avant de les acheter", raconte ainsi Patricia, la gérante de la boutique Terre de Fées/Weinberg dans le centre-ville.

Le protocole sanitaire est strict. Dans plusieurs magasins, des affichettes rappellent les règles de sécurité sanitaires et indiquent le nombre de personnes maximales dans un même espace. Il doit respecter la jauge maximale de 8m2 par personne.

Une affichette indique le nombre de personnes maximales dans chaque pièce et dans chaque rayon.
Une affichette indique le nombre de personnes maximales dans chaque pièce et dans chaque rayon. © Radio France - Théo Hetsch

Et puis des flèches au sol indiquent le sens de circulation à respecter. "Le plus dur, c'est de faire respecter tout cela", confie Thierry Goepp, qui gère la librairie Dinali. "Souvent les clients rentrent sans utiliser le gel hydroalcoolique et sans respecter le sens de circulation, donc il faut souvent répéter les mêmes consignes". Mais avec de la pédagogie, on y arrive. "On ouvre, c'est déjà ça" estiment la plupart des commerçants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess