Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Euralis annonce la fermeture de son site de Brive

mardi 9 janvier 2018 à 18:37 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin

Le groupe coopératif agricole Euralis vient d'annoncer la suppression de 110 emplois et la fermeture de deux de ses sites de son pôle alimentaire, à Dunkerque et à Brive.

Euralis emploie 56 personnes à Brive
Euralis emploie 56 personnes à Brive © Maxppp - Marc Demeure

Brive-la-Gaillarde, France

Dans un communiqué le groupe Euralis, basé à Lescar dans les Pyrénées-Atlantiques, a expliqué que son pôle alimentaire avait enregistré des pertes nettes cumulées de 63 millions d'euros en cinq ans. Sa dette globale serait de 168 millions d'euros, ce qui serait un frein à l'investissement et au développement de ses marques, en particulier Rougié et Montfort. D'où sa décision de supprimer 110 emplois et de fermer deux sites, celui de Dunkerque et celui de Brive.

56 salariés

Un coup dur pour le site de Brive. Spécialisé dans la production de confits de canard, celui-ci emploie 56 personnes qui ont déjà subit les difficultés du groupe, notamment après la crise de la grippe aviaire, en concédant un quasi gel des salaires depuis ces dernières années. La fermeture du site briviste devrait être effective en 2019 avec pour les salariés le seul espoir d'une reprise. Les démarches pour trouver un repreneur seraient déjà initiées précise le communiqué d'Euralis.